2016 Phoenomenix à Luzarches

21/02/2016

Les Phoenomenix brillent à Luzarches

Pour la phase retour du championnat, l’équipe 4 des « Phoenomenix » se rendait à Luzarches les 13 et 14 février 2016.

Pour ce week-end intensif d’ultimate, les Phoenomenix ont brillé à Luzarches… La preuve : 6 matchs, 24 points marqués et … 0 victoire (qu’importe !)

En ce samedi 13 février, nous voilà en route pour la phase retour du championnat. Nous sommes plus motivés que jamais, prêts à nous surpasser et à battre tous nos records. Nous sommes fiers de représenter l’équipe la moins expérimentée des Phoenix de Montrouge, de la tête aux pieds, en passant même par les ongles, Elodie saura se reconnaître !

L’équipe 3 des Pious était également présente, ce qui a permis de rendre le week-end encore plus joyeux car comme on dit, plus on est de fous, plus on rit.

Sur le terrain, il est flagrant que l’équipe 4 s’est nettement améliorée. Les résultats des matchs parlent d’ailleurs d’eux-mêmes puisque nous avons réussi à éviter les 13-0 comme lors de la phase aller !

Dommage que notre capitaine Aurélia (« oh captain, our captain ») ait manqué cela mais bon, les cocotiers et le bleu azur de la Martinique ont des atouts que nous n’avons pas pu combattre…

Sinon, pour parler des présents, je pourrais commencer par Mounia ! …  On peut dire que Mounia et sa défense à la Beyoncé auront marqué les esprits, tout le monde s’en souviendra, c’est certain ! Le petit prépubère de l’équipe des Frizetois (Luzarches) doit d’ailleurs en être encore tout émoustillé 🙂

On se souviendra également des passes décisives d’Etienne qui auront permis de marquer un grand nombre de points, « eyes to eyes », comme l’a justement relevé Elodie qui aura malheureusement laissé sa cheville sur le terrain lors du dernier et 4ème match de la deuxième journée..

On se souviendra aussi de Mika, notre handler expérimenté qui nous a aidé à nous surpasser ; de notre favourite american girl, Nadia, et ses incroyables catchs à en faire perdre pieds plus d’un (ou plutôt à en faire perdre le disque plus d’un) !

Et on se souviendra des garçons, piliers de la team des Phoenomenix, à savoir Hugo, particulièrement bon et au taquet dans son rôle de baby handler et de capitaine de l’équipe ; Jojo et Eric en tant que middle ultra motivés et toujours là pour me rappeler les règles de base en début de chacun des matchs…

Merci également à Jon, notre super coach pour cette phase retour. Il a su avec brio nous motiver et tirer tout le positif de nos matchs.

Enfin un grand merci aux Pious pour leurs encouragements, leurs cris et leur soutien ; nous nous souviendrons évidemment du match très serré que nous avons joué contre eux 🙂

Niveau résultat, le classement final du championnat n’est pas vraiment surprenant (inutile cependant de le marquer noir sur blanc :-)). Ceci dit, je pense pourvoir parler au nom de toute l’équipe en disant que le score nous importe que très peu et que la seule chose qui nous a fait vibrer ces deux jours c’est d’avoir pu jouer ensemble, tenter des choses, de s’éclater et de rire (même sur le terrain, n’en déplaise à notre cher Mika..)

Le côté ultra positif au final c’est qu’on ne pourra que s’améliorer dans le futur.  On aura tout le temps de gagner des matchs et de remporter des tonnes de compèt’ !

L’excitation de ce week-end se perçoit peut être encore à travers ces quelques lignes et je pense qu’elle le sera encore quelques jours tellement ce sport est incroyable 🙂

Je m’excuse pour l’absence de vocabulaire technique utilisé dans ce petit résumé, ce n’est pas faute d’avoir lu les règles… Mais je vous rassure, l’équipe 4 a évidemment « divé », mis en place de très très grosses « D » (à l’anglaise, n’est-ce pas Jérôme), appelé toutes les fautes possibles et imaginables, fait des « upside » et des « cuts » à n’en plus finir et catcher le disque mieux que n’importe quelle autre équipe. Et surtout, les Phoenomenix ont su rester très « aware » sur le « game », ne pas casser le « flow »  et faire preuve de beaucoup de « fair-play », tout en ayant un max de « fun » !!

Voilà pour le débrief de ce fabuleux week-end, à refaire encore et encore !!

Signé, Sarah, la plus débutante de tous, auteure d’un point magique dont elle se souviendra encore longtemps  🙂

PhoenomenixPious


Laisser un commentaire

'