LE CLUB

Genèse

C’est en 2006 que les Phoenix de Montrouge voient le jour.
Fasciné par l’engouement des universitaires américains pour l’ultimate, Eric G. (qui a souhaité rester anonyme) fait découvrir cette discipline à son entourage. Joss, Sébastien et Eric donc, constituent dès lors le premier noyau dur du club.

Le nom de Phoenix est choisi en référence à cet oiseau fabuleux rattaché au culte du soleil, le soleil étant également l’emblème de la ville de Montrouge. L’aventure peut démarrer, une aventure placée sous le signe de l’effort et du plaisir de jouer dans un club où il fait bon vivre.

Les premiers entraînements se déroulent alors dans le square Rabelais, au milieu de parterres de fleurs et les flaques de boue (selon le temps…), jusqu’au jour où les portes du gymnase voisin s’ouvrent enfin au groupe : l’effectif s’étoffe.
Le sport, récent en France, attire les curieux et les fans de sports collectifs, convaincus par le fameux refrain : ‘Viens, tu verras, l’ultimate c’est le FUN’.

Les montrougiens attrapent  le syndrome du frisbee, le club grandit et se structure.

Envol

En 2008, les entraînements se déroulent désormais sur le nouveau terrain synthétique du complexe Maurice Arnoux. Les Phoenix participent également à leur première compétition fédérale. L’association des Phoenix de Montrouge se met en place sous l’impulsion de Joss, Eric et Sébastien, rejoint par Gaëlle et Mat.

Année après année, le club se développe pour compter une quarantaine de membres réguliers. On enregistre de belles performances lors des championnats indoor et mixte qui permettent aux Phoenix de monter en première Division lors de la saison 2010/2011). L’équipe se hisse également en finale de l’Open de Touraine 2012, l’un des plus gros tournois français d’ultimate.

Maturité

Dans la foulée de ces coups d’éclat, le club connaît une période de ‘moins bien’ et revient se stabiliser depuis 2 saisons maintenant dans le Top 30 France.
Pendant ce temps, le nombre d’adhérents progresse : les valeurs de fairplay, le beau jeu et la mixité du sport attirent de nouveaux membres.

En 2013, un nouveau noyau prend les choses en main avec Kao, Joss, A2 et Sylvain. Jérôme, un coach venu du grand nord canadien prend en main les entraînements. C’est le début d’une nouvelle ère pour les Phoenix avec un objectif : renouer avec les grands résultats en gardant l’esprit qui a façonné les premières années.

On dit bien que le phénix renaît toujours de ses cendres…

Chauds !!

'