« I never lose. I either win or learn.* » Nelson Mandela

28/02/2017

Le week-end du 18 et 19 février 2017 se déroulait à Nemours la phase retour poule haute de la 2ème division régionale indoor. Pour l’occasion 10 Pious étaient présents pour tenter une montée en DR1, ou au minimum, se faire plaisir.

La composition était la suivante : Alex, Anna, Aurélia, Batou, Evelyn, Jérôme, Master O, Mat, Mika et Sonia, coachés par Houcine.

PiousNemours2017

1er match : Frogs

Alors que c’est le deuxième match de la journée pour les Frogs (avec notamment l’ancien Phoenix Zim), les Pious commencent juste le week-end, et d’une belle manière : après 5 minutes de jeu le score est de 4 à 1 en faveur des Phoenix, avec de belles phases de jeu ainsi qu’un peu de réussite. Le vent tourne en milieu de match : les grenouilles sont plus incisives en attaque et présentes en défense. Les poussins se font finalement gober 11 à 7.

2ème match : Tsunami

Les Tsunamis font figure de favoris avec leur équipe très jeune, mais pratiquant curieusement un jeu calme et posé. Dès l’entame de match, la différence technique et physique entre les deux équipes se fait sentir et le résultat est sans appel : les poussins se noient dans une vague de jeunesse 13 à 2.

3ème match : Iznogood

Un match qui semble à notre portée : une équipe de jeunes comme les Tsunamis (accompagnés d’un joueur expérimenté), mais qui semble moins patiente et plus fébrile techniquement. Les premiers points sont pour les joueurs du grand Vizir qui nous surprennent avec leurs longues. Les Pious reviennent en milieu de partie avec un bon flow mais trop tard : les poussins se font saigner 12 à 9.

C’est fini pour ce premier round. Malgré ces trois défaites, un bilan positif : l’équipe a progressé tout au long de la journée grâce aux précieux conseils du coach.

Pour fêter ça, une partie de l’équipe s’octroie un repas bien mérité à la Quincaillerie Générale de Montrouge.

PiousQuincaille

4ème match : Friselis

Pour le premier match dominical, les Pious sont motivés d’autant plus que c’est un match abordable malgré un joueur des Friselis qui semble au-dessus du lot. Mais il semblerait que le tartare de la veille ait vraisemblablement été mal digéré : les poussins se font sévèrement sardiner 13 à 2.

5ème match : PUC défaite 11-6

Après cette défaite matinale, les Pious ont envie de montrer qu’ils peuvent mieux faire même contre un adversaire a priori plus fort. C’est un match très engagé avec de belles phases de jeux et de belles défenses des deux côtés (malgré une méconnaissance manifeste des règles des deux équipes). En définitive et après un beau final, les poussins perdent à la parisienne 11 à 6.

*** ENTRACTE ***

Le 19 février, qui est connu comme la promulgation de la loi de sûreté générale de 1858 marquant le durcissement du régime impérial de Napoléon III suite à l’attentat d’Orsini, est également l’anniversaire d’un Piou : Batou, dont on taira par pudeur son âge christique.
Pour l’occasion ont été soufflés trois bougies plantées sur de succulents gâteaux marocains amenés par Houcine.

PiousAnniv

*** FIN DE L’ENTRACTE ***

6ème match : Synoptic

Pour le dernier match nous affrontons la seule équipe qui nous a battus à l’aller : nous connaissons leur zone et nous avons été coachés en amont pour savoir comment la déjouer. Étrangement, les Synoptic font de la défense individuelle pour commencer, mais les Pious ne sont pas déstabilisés : le score en première moitié de match est de 3 à 3. A partir de ce moment-là, les Synoptic décident de mettre la zone, et là, malgré les conseils du coach, c’est la débandade des poussins qui n’arrive pas à passer le mur Synoptic : les poussins se font aplatir 12 à 3.

On retiendra d’abord que les Pious ont tenu au moins 25 minutes par match (même contre les Tsuna !), et que malgré un très faible pourcentage de victoire, les poussins ont surtout passé un bon week-end qui a leur a permis de progresser, et le tout dans l’fun !

Merci à Alex, auteur de ces lignes. Et si vous ne croyez pas à toute cette belle prose parfaitement authentique vous pouvez toujours aller vérifier les résultats certes officiels mais moins sexy ici.

* « Je ne perds jamais. Je gagne ou j’apprends. »


Laisser un commentaire

'