Ouverture de la saison : Beach à Royan

22/10/2017

20171007_AvantApero.jpgY a du monde, et pourtant il en manque une !!!

Le frisbee reste dans l’esprit collectif intimement lié aux vacances à la plage ; malgré tout leur sérieux, les Phoenix n’ont pas boudé leur plaisir d’envoyer une équipe aux championnats nationaux D2 de Beach Ultimate à Royan.

Les 11 vacanciers Phoenix emmenés par Capitaine Oliv’ : Elodie, Gaïa, Marie, Sonia, Gyom, Houcine, Jérôme, Matthieu, Olivier, William, Zim.

20171008_Phoenix_Tease.jpgL’équipe presqu’au complet !

Samedi 7 octobre

1er match : FreezGo nous cueille à froid

Nous commençons ce championnat de très bon matin contre les FreezGo. Sous un soleil éblouissant, nos handlers proposent un jeu solide. Mais la jeunesse et la vivacité de nos adversaire est elle aussi éblouissante, et ils nous imposent un rude défi sur de longues passes. Les Phoenix répondent présents avec de beaux plongeons, mais les FreezGo creusent l’écart petit à petit.

Malgré quelques gestes techniques de grande classe, comme un catch genou-cheville de Zim, nous nous inclinons 11-7

Entre deux matchs, l’équipe travaille la cohésion et la communication, en utilisant au mieux le terrain : c’est le fameux « Sculpté c’est gagné ».

2e match : Révolution’air nous enrhument

Nous rencontrons de vieilles connaissances franciliennes pour le deuxième match de la journée. L’intensité est au rendez-vous dès les premiers points. Les révos arrachent un mini break d’avance dans les premières minutes, mais le match s’annonce très accroché. Nous mettons en place une défense de zone inédite qui nous permet de réussir notre défense par deux fois. Les équipes restent au coude à coude. En mettant en places des stratégies préparées à l’avance, nous glanons quelques points faciles… mais perdons aussi quelques disques bêtement. A 10 minutes de la fin, les phoenix n’ont qu’un point de retard.

Nous laissons alors filer les deux derniers points, et terminons à nouveau le match à 11-7. Un match mémorable, presque tout autant que le pool d’Oliv’ qui finit … sur le toit de la cafétéria voisine.

3e match : Moustix nous piquent

Face à une équipe en infériorité numérique, nous décidons de fatiguer nos adversaires en mettant en place notre défense de zone. Gênés, les Moustix font cependant preuve d’une belle patience et d’une grande lucidité et marquent malgré tout : ils prennent rapidement de l’avance à 6-3. N’ayant plus rien à perdre, nous libérons notre jeu et reprenons quelques points, malgré une énorme pression sur nos handlers et une défense « en clam ». Mais les Moustix profitent de quelques phases de jeu bien rodées qui leur permettent de maintenir leur avance à 10-7.

Cette fois encore, notre compteur reste bloqué à 7 points. Les Moustix nous infligent une défaite 12-7. C’est sans regret pour nous, puisque nos adversaires iront jusqu’en finale.

A noter que dans ce match, aucune faute n’a été commise, belle illustration de l’esprit du jeu à l’Ultimate Frisbee.

L’équipe n’a pas à rougir du jeu proposé, et peut profiter d’un repos bien mérité : bain de mer, jeux de plage, ou rencontre amicale avec des poteaux de signalisation. Nous prenons cependant soin de demander aux institutrices de l’équipe de nous apprendre à compter au-delà de 7…

Après le repas, sur le chemin de retour toute l’équipe s’interroge sur le sens d’un panneau invitant à une pause de 15 min… sauf pour une présidente Commichouillesque

201710_OhlesBoNoeuds.jpg Pourquoi s’arrêter ? Pour admirer ces nœuds encore ! 

Dimanche 8 octobre

4e Match : Magic Disc 2 fait un tour de passe-passe

Pour un premier match encore plus matinal que la veille, les Magics arrivent déjà bien échauffés. Sans se dégonfler, nous leur imposons un gros défi physique. Ils contournent notre défense de zone par de longues passes. Le tableau d’affichage indique 5-5 lorsque les Magics, un peu plus en réussite, parviennent à prendre le large à 8-5. Les Phoenix répliquent par de belles phases de jeu « comme à l’entraînement » et accrochent le cap à 11-9. Deux défenses plus tard, les Phoenix égalisent à 11-11 : le dernier point sera décisif. Nous décidons de retenter une défense de zone, mais les Magics y trouvent la faille et arrachent à nos dépends leur première victoire du week-end.

5e Match : Disc’Lexique 2 en perd son latin

Face à une équipe jeune, encadrée par deux joueurs expérimentés, nos middles mettent une grosse pression et bloquent les appels au milieu de terrain, ce qui nous permet de récupérer beaucoup de disques. Nos handlers, bloqués sur leurs passes longues, varient avec du petit jeu et concluent avec classe en appliquant la philosophie de jeu prônée par le club.

A la fin de match, le score est sans appel : 10-3 (soit un écart de 7 points!)

6e match : Sun 2 éclipsés

Après 4h de pause, et malgré un long échauffement, l’équipe de Créteil nous cueille à froid : nos erreurs techniques ou notre précipitation leur permet de mener 4-1. Nous nous ressaisissons et faisons jeu égal (sauf sur les pools…) pendant 20 minutes : chaque équipe attaque bien la zone adverse et marque ses points. Les Phoenix grignotent leur retard et égalisent à 8-8. En confiance, nous alternons entre un jeu fait de petites passes et des contre-attaques rapides : les Phoenix prennent leur envol vers leur seconde victoire, 12-8.

201710_OhLeBoDive.jpgLe plus beau dive du week-end 🙂

Deux victoires pour conclure un magnifique WE, fait de beau jeu, de soleil resplendissant et d’éclat de rires retentissants : que demander de mieux?

Merci à Jérôme, auteur de ces lignes. Et si vous ne croyez pas à toute cette belle prose parfaitement authentique vous pouvez toujours aller vérifier les résultats certes officiels mais moins sexy ici.

20171007_ApresApero.jpgLe frisbee c’est le fun !


Laisser un commentaire

'