Une histoire de lapin…

25/03/2018

Pour cette phase retour de la Division Régionale 2 Île-de-France, nos deux équipes engagées ont décroché la poule Haute et joueront à domicile, au flambant neuf Gymnase de la Vanne de Montrouge. Et même si on joue à domicile, le réveil a été difficile pour certains…

Pour les PhoeniX’trem, la mise en condition démarre dès le déjeuner : une partie de l’équipe soigne son alimentation et lance un message à nos frères cadets avant le match de dimanche : cuisses rôties de Pious au menu.

Pour ce week-end possiblement décisif l’équipe coaché par Kao et emmené par le duo de capitaines Patoche & Oliv’, avec OB dans le rôle du lapin, Marco, Hervé, William, Zim, Guillaume, Etienne et Jérôme en mode chasseurs.

1er match : Les Hot étaient plus chauds

Malgré un échauffement sérieux, nous laissons les Hot prendre un break d’avance : 0-2 dès l’entame de la partie. La « Zone lapin », testée et approuvée à l’entraînement, n’a pas le succès escompté face à nos adversaires : ils sont au rendez-vous tant techniquement que physiquement, ce qui leur permet de maintenir leur avance à 6-8 à la fin du temps réglementaire. En fin de match, ce sont eux qui réussissent à nous imposer leur rythme et profitent de la force individuelle de leur joueur star pour s’imposer 6-11.

Nous espérions un meilleur résultat pour commencer, mais pas de panique : les Hot sont les favoris du week-end, et la deuxième place synonyme de montée en division supérieure reste à notre portée.

Bio…

Pas bio !

 

 

 

 

 

 

 

2e match : On ne s’excite pas face aux Zerogènes

Notre second adversaire commence bien son match en remportant le premier point, mais cette fois nous ne leur laissons pas prendre confiance et faisons le break 3-1 puis 5-2. La fameuse zone Zérogènes est solide et bien rodée, mais nous sommes bien entraînés pour contrer cette tactique et notre patience comme notre lucidité paient.

Nous connaissons une légère baisse de régime en milieu de match, ce qui leur permet de revenir dans le match à 5-4. Sereins, nous poursuivons ce qui a fonctionné en début de match. Guillaume nous régale de deux beaux upsides qui permettent de conclure 9-5, malgré une splendide moufle d’Etienne qui rate le disque alors que le point de la victoire était dans ses mains…ou presque !

A l’issue de cette première journée, nous profitons de la soirée pour construire l’esprit de cohésion du club autour d’un bon restaurant partagé avec nos cadettes et cadets les Pious.

3e match : On plume les Pious

Le premier match du dimanche a tout d’un match piège : nous rencontrons les Pious, l’équipe 3 du club, que nous connaissons bien et qui, elle aussi, connaît bien notre stratégie. Nos cadets sont impressionnants de vivacité et d’audace, mais nos joueurs sont plus expérimentés et nous faisons la différence : nous remportons une victoire confortable, 10-4.

Dans l’entre match, nous assistons à l’autre choc du week-end : les Hot, favoris, perdent 2 de leur meilleurs joueurs sur blessure face à l’outsider, UPA, qui nous avait donné du fil à retordre à l’aller. UPA sort un énorme match et arrache une victoire sur le fil, 8-9. Nous devrons donc absolument les battre pour espérer terminer dans les 2 premiers.

4e match : UPA nous grille la priorité

Nous tenterons donc de nous assurer d’une place en division régionale 1 en affrontant UPA, dans un match qui s’annonce épique : cette rencontre fut la plus disputée de la phase aller, et nos adversaires semblent avoir encore progressé autant que nous entre les deux phases.

Ce pressentiment se confirme dès les premières minutes du match : nos adversaires survoltés remportent les 3 premiers points. L’équipe garde son calme, et nous jouons notre jeu calmement : nous gagnons enfin nos points d’attaque et restons dans le match. En défense, nous leur menons la vie dure, mais la réussite est de leur côté, et ils scorent plusieurs fois : 3-6. Nous haussons encore notre niveau de jeu, et nos efforts défensifs sont enfin récompensés : nous refaisons une partie de notre retard : 5-7 à la fin du temps réglementaire. La pression monte, et espérons renverser la partie lorsque le tableau d’affichage indique 7-8, mais nous nous inclinons finalement 7-9.

5e match : les Synoptic en prennent plein la vue

Le dernier match du week-end nous opposent aux Synoptic, qui proposent un jeu varié, alternant défense individuelle et défense de zone. Nous réussissons à nous adapter à leur changement, et déroulons également les différentes tactiques travaillées ensemble pour les déstabiliser. Nous prenons rapidement de l’avance, et maintenons notre pression pour soigner le goal-average ( ou goal gap pour faire plaisir à tout le monde 😉 , qui pourrait compter pour le classement final. Nous terminons le week-end sur une belle note, avec une assez large victoire 10-6.

Avec 3 victoires et 2 défaites, nous terminons ce championnat 3e/12 de la DR2, à égalité de point avec le 2e et le 4e.

Après deux semaines d’attente, l’annonce tombe : 3 équipes montent en DR1 cette année. Nous jouerons donc au premier échelon régional l’année prochaine!

Merci à Jérôme, auteur de ces lignes et cadet des X’trêmes. Et si vous ne croyez pas à toute cette belle prose parfaitement authentique vous pouvez toujours aller vérifier les résultats tout autant officiels ici.

That’s all folks !


Laisser un commentaire

'