Coupe féminine indoor : les Féénix entrent dans l’Histoire

30/01/2016

Première coupe féminine indoor de France et premier résultat plus que correct pour l’équipe des Féenix de Montrouge composée de : Aurélia, Elodie, Evelyn, Gaëlle, Marie, Mathilde, Momo, Mounia, Sarah et A2.

FeenixJaunes

11 joueuses licenciées au club et 10 présentes pour rentrer dans l’histoire de l’ultimate au fin fond de la France : Pontarlier. 5h de route pour une extase complète, cela valait la peine de se déplacer.

10 joueuses qui auront réellement appris à se connaitre lors de deux entrainements et matchs amicaux récents face aux gars que l’on remercie vivement et qui feront partie de notre aventure.

Samedi 9 janvier 2016

Direction Pontarlier : arrivée 1h avant notre premier match de façon à se dégourdir les jambes. On peut apercevoir beaucoup de joueuses connues et expérimentées qui font planer le doute sur notre présence mais peu importe notre niveau, toutes les joueuses sont prêtes à relever le défi. Personne n’a l’air stressé, tout le monde est concentré sur l’objectif commun et la performance individuelle pour aider le groupe.

2 matchs de poule + un éventuel  ¼  de finale se présentent aujourd’hui. Pour cela, il faut terminer dans les deux premières. Face à nous : une sélection de Franche-Comté ainsi que nos voisines Miss Fee’R.

Les deux matchs sont plutôt serrés au départ puis un petit écart se creuse. Nous prenons confiance au fil des matchs et les attaques sont propres et bien menées. Quelques défenses viennent compléter le tableau. 2 victoires pour débuter, cela fait du bien au moral et l’ambiance est au top. Les « premières années » apportent leur touche personnelle.

Nous jouons donc un ¼ de finale qui s’avère compliqué contre un groupe jeune, physique, rapide et déjà plein d’expérience avec ses sélectionnées du groupe France. Les Magics enchainent les points, nous prenons un sévère 5-1. Nous décidons alors de changer notre défense de zone 2-1-2  friable en une défense de zone 2-2-1 avec un chien qui restera sur la talentueuse handleuse de manière à ce qu’elle ne touche plus le disque. Nous remontons donc à 6-5 et perdons sur un point plus ou moins litigieux, mais sans rancune.

L’équipe peut être fière de son match malgré la défaite. Les consignes, pas si simples à improviser sur le terrain, ont été exécutées avec justesse et ont posé de gros problèmes aux adversaires.

Direction la douche, le ravitaillement pour l’apéro « de filles » et le repas.

Apéro sans garçon, on peut enfin se lâcher sur l’achat de tomates cerises et de rosé-pamplemousse… 😉

Un resto inoubliable avec une serveuse au taquet qui prendra même la commande pour nos « amis de compagnie »… et dont la définition de café gourmand restera à jamais dans nos mémoires. Les zygomatiques auront donc bien souffert pendant 2 heures et l’équipe est maintenant très soudée.

Dimanche 10 janvier 2016
½ finale du tableau de la 5ème-8ème place. Les filles sont remontées à bloc et l’échauffement de Mounia est à son plus haut niveau avec des dives dans un couloir bétonné. Tout le monde s’en donne à cœur joie.

Le match contre les Miss Sunshine est plus difficile. Face à nous, de nombreuses joueuses expérimentées dont Gaëlle (ancienne joueuse Phoenix). Le match est quasiment à sens unique. Nous prenons donc un 13-2. Sévère mais mérité et une équipe en face très fair-play.

On retrouve donc nos premiers adversaires pour jouer la 7ème place. Nous avions déjà gagné de 4 points mais tout le monde sait qu’il est compliqué de gagner 2 fois de suite contre une même équipe. Cela s’en ressent sur le terrain et le match est plus serré que la première fois. Nous remettons donc notre défense de zone qui nous permet de gagner à la golden : 6-5.

Pour conclure, nous avons passé un week-end formidable avec une très belle 7ème place/12 sur le terrain et SURTOUT la cerise sur le gâteau : le trophée du FAIR-PLAY pour la première coupe féminine indoor de la FFDF.

FeenixNoires

Bravo à toutes, on a hâte de remettre ça l’année prochaine.

Merci à A2, auteure de ces lignes. Et si vous ne croyez pas à toute cette belle prose parfaitement authentique vous pouvez toujours aller vérifier les résultats, certes officiels mais moins sexy ici.


Laisser un commentaire

'