N3 Phase retour : touchons du Blois

13/07/2018

Après un excellent premier weel-end de championnat conclu par 5 victoires en 5 match tout en se laissant une marge de progression, les Phoenix attaquent le dernier week-end de compétition de la saison en gardant le même objectif : « avoir le meilleur résultat possible ». Mais cet objectif prend un autre sens maintenant que nous savons que la finale est à notre portée, voire même – soyons fou – la montée en Division 2.

La phase retour est à nouveau à Blois. Pour ce week-end du 9-10 juin, l’équipe est quelque peu remaniée mais toujours emmenée par Capt’ain Anto accompagné de : Guitou, Jon, Romain, Vivien, Emilio, Zim, William, Jérôme, Antoine Rocket, Oliv’, Kao et Marco.

Disc’lexique 13- 10 Phoenix: On balbutie notre jeu.

Déjà assurés d’être dans le haut de tableau grâce aux résultats précédents, nous abordons ce premier match très confiants. Trop confiants même, puisque les Disc’lexique nous étouffent et mènent 3-0. Conscients de n’être pas entrés du bon pied dans notre compétition et certain joueur faisant le plot, notre capitaine demande rapidement son temps mort, qui apporte un léger mieux et nous permet d’arriver à la mi-temps menés seulement 7-5. La deuxième mi-temps nous sourit un peu plus, ce qui nous permet d’égaliser à 9-9. Mais les Disc-lexique nous font à nouveau bafouiller et concluent la partie par un 13-10 mérité.

Sesquidistus 4-13 Phoenix : Sesqui nous fallait pour reprendre confiance

Face à une équipe jeune mais capable de grosses performances par instants, nous avons à cœur de nous rattraper de notre piètre prestation précédente. Nous prenons le match par le bon bout et déroulons la tactique travaillée toute l’année (ben quoi ? Vous pensiez qu’on la mettrait en ligne… ): nous menons 7-2 à la mi-temps. La deuxième période est du même acabit, notre travail sérieux nous offre une victoire 13-4 pour terminer la première phase.
Dans le même temps, les Ouf ont glissé sur la banquise des Manchots et nous laissent nous emparer de la 1er place de la poule. Au milieu de tableau, 4 équipes ont le même nombre de points. Le goal-average désigne les Ah Ouh PUC comme notre adversaire du lendemain en demi finale.

Nous avons une soirée pour préparer les 2 matchs capitaux du tableau final. Au programme : reprendre des forces, satisfaire le capitaine grâce à une escalope ardemment désirée, et provoquer le fou rire d’une serveuse. Nous finissons la soirée en se musclant le bras au bowling, dont voici en exclusivité les résultats

Le deuxième jour commence par un réveil (trop) matinal…

… afin de tenir la table du match de bas de tableau…

… ou tout au moins essayer

Ah Ouh PUC 8-9 Phoenix: une Universe Capitale

Ce choc francilien commence très fort, avec beaucoup d’intensité dans les courses, et un score de parité à 2-2. Le match se poursuit sur le même rythme, à la différence près que toutes les pertes de disque des joueurs de la Capitale sont sanctionnées par un point : les Phoenix mènent 6-2 à la mi-temps grâce à une belle application. Attention, le match est cependant beaucoup plus accroché que le score ne le laisse paraître.
Pour preuve, la deuxième mi-temps se déroule exactement à l’inverse de la première : le PUC remonte à 8-8 grâce à une zone très resserrée qui met une grosse pression sur nos Handlers. Le suspens est à son comble. Nous arrachons finalement le dernier point pour accéder à la finale!!
Cette finale se jouera contre les OUF, le match le plus accroché de la phase aller, gagné 13-12!

OUF 9-10 Phoenix : leur Jouer un mauvais Tour pour réaliser l’exploit

Les équipes se rendent coup sur coup dès le début de match, et aucune ne parviens à prendre l’avantage jusqu’à 4-4. Nous faisons finalement le break à 6-4. Le match est d’une intensité rare ; cette intensité est malheureusement mal maîtrisée, au point de devoir appeler un temps mort spirit pour calmer les esprits et rappeler que l’envie de gagner ne doit jamais nuire au plaisir de jouer.
Au retour de la pause, les OUF varient bien leur défense pendant que les Phoenix mettent en place leur « zone Lapin ». Tous les points donnent lieu à une bataille acharnée. Les OUF grignotent leur retard : 9-8. Ils réussissent même à égaliser à 9-9! Tout se joue donc sur le dernier point! Au terme d’une lutte intense, nous marquons finalement le point victorieux!!

Finalement, nous visions « le meilleur résultat possible », et nous ne pouvions rêver de meilleur résultat : à peine promu de la Division Régionale Ile-de-France grâce à Pensées positives , résultats positifs », nous remportons le championnat de D3. C’est l’aboutissement d’un projet construit depuis 3 ans et emmenée par un club soudé qui porte haut les couleurs de Montrouge.

A l’année prochaine en N2!

Merci à Jérôme, auteur de ces lignes et de cet article loin d’être artificiel…


Laisser un commentaire

'