Tsunamixte 18 – pass ton back

Début février avait lieu la 18ème édition du Stunamixte et pour cette occasion les équipes étaient invités à passer leur back 😉 Les Phoenix de Montrouge on donc envoyé non pas une bonne promo mais la plus fun de toute. Ils ont bien entendu eu leur back (certe au rattrapage après réclamation auprès du juri) mais ont surtout passé un super week end.

Voici leur album de promo :

Les meilleurs moments :

Un peu de sport quand même :

Avec un échauffement tout en énergie

Et un concours de style :

Style tranquille :

style sauté :

ou presque …

Avec grâce :

Et les gagnants :

Et pour finir, le « diplôme »

Rendez-vous l’année prochaine pour la 19ème édition du Tsunamixte …

Les Phoenix pass leur back

Championnat open N2 phase retour

🚅🥖☀️🌊 Arrivée sous le soleil de Pornichet, l’équipe 1 peaufine sa préparation par un délicieux repas à la double boulangerie Au Fournil et une aération dans l’air marin.

Premier match du samedi contre Manchots (_Le Mans_). Après le premier *toss gagné* du championnat, l’équipe redonne par fair-play l’avantage aux Manchots. On se rend coup pour coup mais ils arrivent à re breaker et mène 6-4. Notre défense est efficace et on réussi à revenir à 9-8 puis 9-9.

🌌 *Universe* . La zone fonctionne, on fait 1, 2 et même 3 turns. Malheureusement nos attaques sont trop pressées et on termine sur une *défaite 10-9*.

☁️💡      🟥🌊🟥🌊Deuxième match contre les hôtes *Tchac 2*. Les Phoenix choisissent de commencer fort et en défense. On monte à 3-1 pour nous. Ils remettent un gros coup de boost et nous font peur en revenant à 6-4. Comme au match précédent on est au *coude à coude*. Pilou active alors les cheat et l’équipe arrive à revenir à 9-9 36 microseconde avant la fin des 30mins. Immense D de pilou : 🌌 Universe cap à 11. Une ligne légendaire donne tout et Vivien offre une défense dans la zone adverse. Une attaque efficace casse tout pour finir sur une *victoire 11-10*

Troisième match de la journée contre les Jets. Un début très difficile contre ces jeunes qui prennent le largue à 5-1. Nous n’arrivons pas à mettre en place notre jeu et ils trouvent un beau jeu d’indoor. On remet un coup de hargne en recollant à 6-5 pour eux. Malgré l’envie, nous sommes incapables de les faire douter, ils remettent un 5-1 pour finir sur une défaite 10-6.

🌹🟣 Premier match du dimanche pour Phoenix contre BTR (_Toulouse_). Match important de quart. Une fois n’est pas coutume, ils reprennent directement l’avantage et mènent d’un point. Nos attaques sont moins propres et ils arrivent à jouer vite. On replace notre jeu et adaptons notre défense. On arrive à revenir et même à mener d’un point  6-5. Le match tourne à nouveau en leur faveur. Avant le cap, ils re break. 9-7 cap à 10. On continue à y croire 9-8. Malheureusement, ça ne suffit pas. 🥀 *Défaite 10-8* Fin du rêve de montée en N1 et plus qu’un match aujourd’hui.

🐧 Place 5/6 contre les Manchots. Le match commence en dilettante des deux côtés. Exceptionnellement, on perd l’attaque au premier point. Ils conservent de l’avance pendant tout le match. On réussi à revenir et à les faire douter.10-10 cap à 11 🌌 Universe : malgré une défense présente *défaite 11-10*

Phoenix finit donc *6ème de N2a*

Quentin

Dans la tête d’un Phoenix

Samedi 9 Décembre 2023

9h06

Le réveil à 6h le matin a fait très mal à Pilou et Quentin qui dorment profondément dans le TGV Inoui 8503 à destination de Toulouse. A quelques sièges de distance, les révos aussi attendent notre arrivée. Ils sont cordiaux pour l’instant, mais j’ai bien peur que cette politesse ne soit qu’une façade qui s’écroulera au premier duel en l’air.

14h00

La tension monte et je me sens un peu lourd. Peut-être que la pizzeria pre-compétition n’était finalement pas une bonne idée ? Peu importe, parce que dans 15 minutes, nous affrontons les BTR à domicile et il pourrait bien s’agir de la plus grosse équipe en présence… Je tente de me reconcentrer en essayant d’ignorer mon estomac ainsi que les blagues de Patoche, l’invité surprise.

18h21

Les révos viennent de prendre un temps mort ! Nous les menons largement au score. Il fallait bien ça pour nous remettre en confiance après la défaite 8-11 contre BTR ! C’est un bon premier pas, mais le match n’est pas encore gagné. Mince, Vivien vient de finir de parler. J’espère que je n’ai rien raté d’important… A l’avenir, j’essaierai de ne pas trop penser à la news pendant les matchs.

23h41

Ca y est, l’équipe quitte ma chambre d’hôtel après une partie de TOP10 de trop qui a impliqué des demandes en mariage mémorables. Je me sens épuisé, et toujours un peu lourd. Peut-être que manger une deuxième pizza n’était pas une bonne idée ? Il faut que je dorme ; demain, le 1er match contre Bordeaux qui a fait une excellente première journée s’annonce très difficile.

Dimanche 10 Décembre 2023

11h44

On l’a fait ! On a battu 33 Tours ! J’ai l’impression que la moitié de l’équipe n’y a pas cru jusqu’à la dernière seconde, surtout quand on a perdu le disque à l’universe. Mais le doute ne s’est pas vu sur le terrain, et notre jeu bien rodé a fait le reste ! Allez, un petit huddle vite fait et le reste de la journée devrait être un chemin tranquille vers la poule haute, les équipes restantes ayant accumulé les défaites jusqu’à maintenant.

13h30

Menés par Frisbeurs… il va falloir hausser notre niveau de jeu, et vite. Désolé, je ne peux pas penser plus longtemps à la news.

15h49

Menés par Disc-Lexiq’… et nous qui voulions absolument éviter de reproduire le schéma du match précédent. Qu’on gagne ou qu’on perde, les coachs risquent d’avoir des petites choses à nous dire.

19h52

Je ne comprend pas pourquoi Yoh a su que je mentais en appelant l’Inquisiteur, et maintenant je n’ai plus qu’une carte. Enfin, je suppose qu’après nos 3 victoires serrées de la journée, je peux bien perdre quelques parties de Complot. Bientôt, le Ouigo arrivera à Paris, concluant une phase aller loin d’être parfaite, mais dont les résultats ont été au rendez-vous.

Robin

Scores:
BTR 8-11
Revos 10-5
33 Tours 9-8
Frisbeurs 9-7
Disc-Lexiq’ 11-10

Classement de la phase:
1 BTR
2 33 Tours
3 Phoenix -> Direction poule haute!
4 Revos
5 Frisbeurs
6 Disc-Lexiq’

Classement spirit:
1 Frisbeurs
2 Phoenix
3 33 Tours
4 Revos
5 Disc-Lexiq’
6 BTR

DR2 Open Indoor

L’équipe 3 Indoor des Phoenix de Montrouge, aussi connue sous le nom de Pious, inclut des habitués, des petits nouveaux, des handlers maîtrisant la courbe de leurs passes avec élégance, des middles qui courent sans fatiguer, des Parisiens, des Franciliens et même un renfort venu de contrées lointaines. Cependant, l’amour du frisbee nous unit, et les deux lignes ont donc hâte de jouer cette phase aller de DR2 !

Samedi 2 décembre

En ce samedi 2 décembre, c’est le grand jour. L’équipe part en route pour Nemour, renforcée d’un observateur, Pierre, que l’on remercie au passage. À l’arrivée, cependant, douche froide voire glacée puisque le chauffage du gymnase est en panne ! Heureusement, les cafés de la buvette et nos innombrables paquets de bonbons sont là, tout comme les échauffements intenses de Xavier.

Premier match contre les Reservoir Frogs

Le premier match commence sur les chapeaux de roues ! Enfin, pour l’autre équipe, puisqu’on encaisse un 7-0 sec en une dizaine de minutes. Après un temps mort pour arrêter le massacre, les Pious se remettent la tête en place et affichent un tout autre visage, surtout en attaque où les passes s’enchaînent de mieux en mieux, permettant de débloquer enfin notre compteur. Le match se termine à 11-4, encourageant pour la suite. Il faudra faire une meilleure entame du match pour ne pas anéantir toute chance de victoire, mais maintenant qu’on est rentré dans la compétition, le prochain match devrait mieux se passer, non ?

Match contre Revolution’air 2

Eh bien non, ça reprend l’eau en début de match contre Revolution’air, décidément ! Les Pious sont à nouveau tendus, et en face ça ne donne pas grand-chose, malgré nos tentatives de défense de zone. Après un temps mort, on semble pourtant prendre le dessus et trouver de plus en plus de solutions sur les deux lignes ! Malgré tout, la mauvaise entame nous coûte la victoire, et le match se finit à 9-11.

Les Inflos tournées, il faut désormais digérer ce début de compétition décevant. Et comment mieux le faire qu’en attaquant un apéro plus que fourni dans le hall froid de l’hôtel F1 « rénové », en compagnie d’une équipe 2 victorieuse que certains sont allés supporter dans leur gymnase bien chauffé ! Vient ensuite l’heure de dîner dans un restaurant italien sympathique, malgré un serveur inexpérimenté sur le nom des pizzas. C’est donc la panse bien remplie que les Pious rentrent dormir dans les triples lits superposés du F1, en espérant que ça ne ronfle pas trop !

Dimanche 3 décembre

Match contre Rising Sun

Le premier match est déjà une finale pour garder un espoir de qualification en poule haute, mais la tâche s’annonce ardue. Si toutes les équipes affichent un niveau assez homogène, les Rising Sun semblent quand même sortir du lot avec deux victoires très convaincantes et un effectif solide. N’ayant pas froid aux yeux, les Pious sortent le grand jeu et proposent un début de match de très bonne facture pour rapidement prendre les devants à 4-2. Un peu sonnés, les Suns se reprennent pourtant vite et élèvent leur niveau de jeu pour grignoter l’avance petit à petit. Le match se conclut à l’universe, que les Pious perdent 9-10… Malgré la défaite, il s’agit clairement de l’un des plus beaux matchs du week-end, avec de très belles séquences et un engagement physique très élevé, tout en restant spirit. Dommage…

Match contre Synoptic 2

Contre un adversaire plus accessible, l’équipe continue sur sa lancée et effectue un match plein pour gagner de manière convaincante 11-7. Les deux lignes affichent un beau niveau et la confiance permet de réaliser de beaux points. Un maigre espoir de qualification subsiste, mais pas le droit à l’erreur sur le cinquième match !

Match contre Tsunami 4

Contre une équipe Tsuna dont il ne reste plus que 5 survivants, les Pious prennent rapidement le dessus pour mener de 3 points et semblent au-dessus physiquement. La victoire semble en bonne voie, mais c’est sans compter sur la hargne des Tsuna qui jouent leur qualification. Quelques mauvais plays nous font perdre confiance pendant que nos adversaires mettent toutes leurs forces dans l’affrontement ! Le week-end se conclut finalement sur une nouvelle défaite 6-8.

Il est maintenant l’heure de rentrer à Paris. Vous l’aurez compris, le bilan est mitigé, puisqu’à cause d’un niveau en dents de scie, nous avons encaissé quelques défaites cruelles, alors que la poule haute semblait accessible. Néanmoins, dans ses hauts, les Pious ont montré un beau visage, et nous avons donc hâte de nous retrouver début mars pour assurer le maintien !

Alexi

DR3 ou des aventures Phoenomenix

Retour sur un week-end dans la capitale pour les Phoenomenix : nous sommes le week-end du 2-3 décembre, il fait froid, il neige même le dimanche matin ! Mais contrairement aux Phoenix’Trem et aux Pious, notre gymnase est chauffé, bien chauffé même.

Jour 1 : samedi 2 décembre

Au troisième sous-sol du gymnase de Lutèce, dans le 17e arrondissement de Paris, les Phoenomenix se sont retrouvés, qui en boitant, qui avec un doigt en moins, qui avec la crève, mais tous de bonne humeur ! Ah non, il paraît que l’un d’entre eux râlait, mais on ne sait pas qui.

Le premier match se joue contre Friselis : un démarrage difficile, les Friselis sont toujours devant avec quelques points d’avance. Après quelques points encaissés, la machine Phoenix se met en marche (un diesel, il paraît) et enclenche la remontada ! On se retrouve alors à 10-8 pour les Friselis à la fin du temps. Le cap à 11 est annoncé, car on est sur du cap+1 systématique ce week-end. Un frisson parcourt l’assemblée : le score passe à 10-10. Les supporteurs, venus nombreux (et on les remercie !) sont au bord de la crise cardiaque. La power line s’aligne, elle est en feu, mais les Friselis marquent leur attaque. 10-11 pour Friselis, une première défaite pour les Phoenomenix mais des promesses pour le match suivant.

Entre les deux matchs, Rudy, en bon préparateur sportif du mercredi, propose un décrassage et un réveil musculaire. Peut-être est-ce la clé pour la suite ??

Sous l’œil averti du coach A2, de l’arbitre de basket Malo, et des supporteurs, les Phoenomenix se préparent au match contre Revos 3. Ils sont décidés à prouver qu’ils sont vraiment, ils sont vraiment, ils sont vraiment Phoenomenix, lalalalala lalalalala la ! Comme ils l’ont annoncé avant le début du match, en sautant autour d’un frisbee (drôle de coutume).

Se déroule alors un match intense, avec une mise en place d’une zone déjà testée contre Friselis, mais en mieux !! Les chiens sont enragés, ils courent partout et envisagent de donner leurs poumons à la science. Ce match est celui des points au suspense insoutenable. Des minutes longues, qui en paraissent des heures, où les turn s’enchaînent, où la zone se remet inlassablement, provoque des déchets et des bonnes défenses, où le frisbee est dropé dans la zone, mais finalement, Phoenix l’emporte, 10-5. Malgré ce score, il paraît que les supporteurs ont failli faire une nouvelle crise cardiaque dans les gradins.

Jour 2 : dimanche 3 décembre

Les Phoenomenix se sont renouvelés : Rudy, le MVP du samedi avec ses belles love passes à Delphine, qui avait renforcé l’équipe, s’en est allé vers d’autres aventures, toutes aussi combatives. Il est remplacé par Tiji, qui prend également la casquette de coach (et rajoute au compte des semi-blessés de l’équipe).

Le premier match du dimanche sera contre les organisateurs, leur équipe I, invaincue depuis le début du week-end. Le diesel Phoenomenix n’est pas chaud, il n’est pas chaud du tout. Il démarre avec beaucoup d’envie, fait quelques coups d’éclats et belles actions, mais surtout beaucoup d’erreurs. C’est ce qu’on appelle une occasion ratée, et le match se termine sur un petit 13-3.

Le deuxième match a comme un goût de revanche, les Phoenomenix rejouent contre l’organisateur. Mais il s’agit maintenant de Lutèce II, et si votre narrateur ne se souvient plus des détails, il faut dire que ce fut une opportunité saisie avec une victoire des Phoenix 11-8 !

Enfin, dernier match du week-end. Ce fut contre le PUC 4, qui a par la suite été déclaré forfait à cause d’une violation de roster. A ce moment-là de l’intrigue, personne ne le savait et le match est accroché. Malgré un bon début de la part des Phoenomenix, voilà un match qui se fit encore à l’universe !! C’était plutôt serré au tout début, puis les Phoenix s’envolent avec 3 points d’avance, mais le PUC en met 3 d’un coup. Sacrée remontada de leur part. Le temps s’arrête, le score est à 7-7, les tribunes (ou plutôt Cocotte) retiennent leur souffle. Les Phoenomenix mettent en place une power line, et sur un catch de José le nouveau MVP, c’est une victoire 8-7 pour les Phoenix !! Enfin, 13-0, puisque le PUC 4 a été déclaré forfait quelques jours plus tard.

Malgré tous les jeux dangereux et contacts intempestifs de ce dernier match, pas de blessés en plus, comme dirait le Présidoche-Capitoche des spiritueux-Patoche : « Les [Phoenomenix] finissent pas beaucoup plus en mauvais état qu’en arrivant le samedi… Mal au cul, mal au doigt (je sais pas si c’est lié…) mal au dos, mal au genou, malade, très énervée, parti faire mumuse avec des figurines…. une bien belle équipe !!!! »

Bilan sportif : une 3e place pour les Phoenomenix en DR3 et une place pour la poule moyenne : Rendez-vous en mars pour la suite.

Un grand merci à Cocotte, notre nouvelle mascotte, pour ces 2 jours passés ensemble, du gymnase au resto, et à tous nos supporters du samedi venus de parfois très très loin !!

Lauriane

INDOOR OPEN PHASE ALLER – DR1

Samedi 2 décembre 2023

Les PhoeniXtrem et leur roster complet de 10 joueurs ultra motivés se déplaçaient dans la fraîcheur ensoleillée de Nemours en ce premier weekend de décembre pour y défendre leur place en première division régionale d’Île-de-France.

13h30 – Premier match contre Tsunami 3

Début des hostilités au gymnase Bohec pour les Xtrem contre l’équipe locale, qui alignait un roster limité en nombre (7 joueurs) mais non moins talentueux !

Après un toss mal négocié, les Xtrem commencent en défense (individuelle). Le premier point est disputé mais les Xtrem parviennent à le remporter et gardent une avance confortable tout le long du match pour finalement l’emporter 13-5.

16h50 – Deuxième match contre F5#1

Après une pause salvatrice, l’équipe affronte l’adversaire probablement le plus relevé de cette poule, l’équipe 1 de F5. Quoi de mieux que le soutien de l’équipe 3, venue en nombre supporter les PhoeniX’Trem pour ce match décisif ?

Leurs encouragements sont salvateurs pour les Xtrem qui parviennent à tenir la dragée haute à leurs adversaires dans un match très serré de 2-1 jusqu’à 8-7, puis 10-9 pour F5#1.

Fin du match sonnée, et un dernier point avant le cap malheureusement perdu par les Xtrem : 11-9, cap à 12 et une défaite finale 12-9 qui n’empêchera pas l’équipe de savourer une délicieuse pizza au restaurant avec l’équipe 3 le soir, et de profiter d’une bonne nuit de sommeil dans un hôtel luxueux pour recharger les batteries avant la journée dominicale décisive pour accrocher la poule haute.

Dimanche 3 décembre 2023

Le réveil est matinal, la campagne Nemouroise encore enneigée, le gymnase frigorifique : c’est une nouvelle journée qui commence pour les Phœnix pourtant habitués à ces conditions « Xtrem » !

9h30 – Troisième match contre Friselis 2

Premier match de la journée contre l’équipe versaillaise menée par son vociférant coach-joueur transalpin. Encore un toss perdu pour les Xtrem, mais la ligne de défense breake d’entrée !

Friselis ne s’en laisse pas compter et mènent 2-1, un écart qui restera comme tel jusqu’à 9-8 pour l’adversaire qui arrive à scorer plusieurs fois en longue malgré l’intensité défensive des Phœnix…

L’ultime point avant le cap est maîtrisé et c’est donc un universe qui s’annonce à 9-9, attaque Friselis ! Le pull est bon, la défense monte… et force Friselis à tenter une longue qui s’écrase misérablement dans notre zone : les Phœnix reprennent l’attaque ! Tous les joueurs font preuve d’un calme olympien dans la conservation du disque et c’est finalement sur un magnifique break que les Xtrem remportent ce match 10-9 !

13h50 – Quatrième match contre Salamanders

Deuxième match de la journée pour les Xtrem après une « petite » pause de 6 matchs qui a permis de rendre la pareille à l’équipe 3 et d’aller les supporter à notre tour.

L’adversaire est cette fois une équipe fougueuse à la moyenne d’âge de moitié inférieure a nous… Le toss est perdu (quelle surprise !), c’est donc un nouveau début en défense pour les Xtrem qui rentrent sérieusement dans le match et mènent rapidement 4-1 sous les yeux ébahis du public !

Un petit passage à vide permet aux salamandres de passer devant à 7-6 mais la zone des Xtrem fonctionne toujours à merveille, les Phœnix repassent devant au meilleur moment : 9-8 et avec le disque en main pour mener 10-8. Deux hammers lâchés un peu tôt lors de ce point éprouvant rendent cependant le disque à Salamander qui ne manque pas l’occasion d’égaliser à 9-9 !

C’est donc un nouvel universe qui attend nos Xtrem : cette fois cependant, nous commençons en attaque et sur un modèle de play sexy – décalage – conti – passe en zone à montrer dans toutes les écoles d’ultimate, les Xtrem décrochent leur troisième victoire du week-end (la deuxième à l’universe !) sur le score de 10-9 🔥

16h30 – Cinquième match contre PUC 2

Dernier match du week-end pour les Xtrem contre les voisins du PUC, et premier toss gagné ! L’équipe commence en attaque mais réalise sa plus mauvaise entame de match en prenant deux breaks d’entrée, 2-0 pour le PUC…

Mais les Xtrem se remobilisent et passent devant dans un match accroché jusqu’à 8-7 pour nous, puis quelques erreurs individuelles du PUC probablement dues à leur roster quantitativement limité nous rendent la fin de match facile, 10-7 puis 13-8 score final pour les Phœnix qui s’envolent vers les 4 victoires en 5 matches en laissant derrière eux les cendres du PUC !

Damien

Indoor Féminin Phase Aller

Samedi 18 novembre

14h19 : Hello les Phœnix ! En directe de Luzarches City (ou presque) !!

Nous finissons notre premier match contre les Tsunamiss. Nous commençons le match après une belle grasse mat’ en pleine forme. 0-2 pour les Feenix ! Puis les Tsunamiss montent en puissance 5-2, vous voyez la vague arrivée ??? Mais ça c’est sans compter le travail de zone fait pendant ces derniers entraînements indoor ! On est prête ! On est sérieuse ! On est efficace ! Les Feenix surfent sur la vague 5-5 puis 6-6 BIIIIIP Cap à 8 !Les Feenix restent concentrées et bien en équilibres sur leur surf 🏄🏻‍♀️ Victoire 7-8 pour les Feenix !!!

Prochaine match les Salamenders.

16h41 : Aaah les salamandres !!!
Nous mettons le premier point !
C’est impressionnant non ?
Puis elles se faufilent, elle sont carrément fortes…
Mais on tente des choses, notre zone encore une fois fait le taff on met un deuxième point !
On les embête un peu… vraiment un peu 😇
Bientôt la fin de match et on ne veut pas lâcher !!! Paf un troisième point !!!!!!!!
Elles sont vraiment fortes, je l’ai déjà dit
Le score final défaite contre les salamanders 13-3.

Prochain match Sun

19h46 (après une douche bien mérité) : Après une sieste, quelques corrections de devoirs pour certaines nous voilà sur le terrain contre les miss sunshine.
Les Féenix commencent fort avec 6-0
Les Miss Sunshine  ne se laissent pas faire 6-1
On enchaîne zone et indiv  et on laisse passer quelques passes sniper 10-4
Fin du temps
Cap à 11 …
Victoire 11-4 pour les Féenix 🧚‍♀️🫶🏻🔥

20h35 : Info complémentaire et non moins très importante !

Les Féenix sont en demi-finale !!!

Wooo Wooo !

Dimanche 19 novembre

11h12 : Bonjour les Phœnix !

Les Féenix ont eu le droit a une grasse mat’ incroyable (certaines dorment peut-être même encore 🤔) et un petit dej continental fort sympathique.

Nous connaissons maintenant nos adversaires pour notre premier match de la journée qui commencera a 14h20.
Nous serons contre les Yakas !
Une belle expérience a venir 🧚‍♀️👆

Stay tuned 🎤

15h09 : Yakalelo Yakalelo Yakalelo Yakalelo Je ne jouais pas mais quel kiff de voir les Féenix se défoncer ainsi sur le terrain !! Les Féenix donnent le rythme 1-0. Puis 2-1. Les Yaka remontent jusqu’à 2-5 mais on les forcent à des passent moins maîtrisées et des dives risky ! Bon après ce sont les Yaka ! Nous finissons le match 6-12 mais nous sortons de ce match la tête haute et fière de ce qui a été produit sur le terrain. Bravo les filles pour l’intensité !!!

Prochain match contre les FU a 16h20

17h48 : Dernier match qui détermine l’élite ou le challenger 1 !

Nous jouons contre les FU.
En beach et en 5v5 nous avions perdu contre elles a l’univers.
Nous avons envie d’en découdre mais nous avons un peu de mal a rentrer dans le match.
Les yaka ont pris nos jambes, notre souffle mais pas notre envie.
On leur colle aux baskets.
Mais leur régularité nous fait perdre 10-6 ce dernier match.

Les Féenix finissent 4ème de la phase aller de ce championnat national indoor.
Et donc 1er qualifier pour la phase challenger 1.
Nous allons aiguiser nos ailles pour la phase retour le 13-14 janvier 2024 !!

Merci à notre wonder coach, la co-coach et la coach Spirit ❤️‍🔥
Merci à @⁨John⁩ pour la Jon mobile !
Merci aux supporters présents 🙏🏼

Félicitations à toutes les Féenix de notre vie ! Vous êtes extraordinaires 🧚‍♀️🔥🫶🏻

Delphine

Beach open N3

C’était les 30 septembre et 1er octobre à Hendaye

1er match contre UPA1ère partie de match accroché où on se rend point pour point. 2ème partie de match où UPA prend le large. 1er match prometteur qui se termine à 11-5 pour UPA

2ème match remporté 8-4 contre PUC. Ah le puc…

3ème match contre Lutèce qui nous propose une belle opposition en commençant par nous breaker 🥴On a donc décidé de les amener dans la zone pour les contrarier. On termine à 9-5 pour nous.

4ème match : Ouh la la c’était le dernier match de la journée
Et il était chaud
Il y avait les Syno
Il y avait les Phoenix
C’était les quarts de finale, il y avait le soleil et la mer
Match très intense avec des calls rugueux
Sur une longue de Jojo, on termine le match à 8-5 🔥
Sans audace, pas de gloire
Sans lumière, pas de phare
Sans phare, pas de bateau
On est en demi finale !
On va tout cramer !

Match à 10h contre les Salamanders
Et bien match très disputé contre les petites salamandres.
On arrive à 6-5 avec une tension maximale
Ils ne lâchent rien. On passe à côté de pas bcp. Gros match intense dans le respect
Le match se termine à 10-7 pour les Salamanders !

Bon dernier match très serré
Le break est fait d’entrée de jeu par les power rouengers.
Après on colle et on break 2 fois.
4-5 pour eux
Puis 5-5
Puis 6-5
Puis ils recollent 6-6
Fin du temps
On est donc dans le cap. Universe. Tout est possible
Et c’est la défaite
6-7

On est donc 4eme sportivement
Côté fair play, on perd en finale sur un universe aussi

Avrell

Beach Mixte N1

Premier match de la N1 Phoemixte contre les Tchacs. Un début de match intense (avec même avoir pris la tête sur une (courte) séquence) les Phoemixtes n’ont pas baissé la tête et ont tout donné. Des attaques avec du t’charmes. Des défenses Tchaleureuses (mais toujours dans le respect) de leurs côtés (et aussi de notre côté 💪🏼) qui les aident aussi à prendre de l’avance. Des pas de tchatcha contre les Tchacs pour mettre notre dernier point IN. De la communication sans tcha-tch intempestive sur le match. Bref les Phoemixtes perdent 13-6 mais n’ont pas à rougir c’est tchaquonveut.

Deuxième match pour la N1 Phoemixtes contre les Tsus. Après un petit tsunami de points pour eux (5-1), les Phoenix ont su faire tsu-tsu les petits points et revenir quasiment chercher l’univers en faisant tsu plein de breaks. 10-7 in fine. C’est Tsu pour le moment.

Troisième match pour la N1. Phoemixtes contre Disjonctés /Dijon.
Début du match le Flow avait un peu disjoncté justement avec un petit et 1 et 2 et 3 zéro, mais on n’est pas des bleus alors on recable le score sur un point très très long mais qui tourne en notre faveur !!  Personne ne disjoncte, on reste FOCUS et on recolle au score. Pas d’électricité dans l’air, la moutarde ne monte pas au nez malgré l’intensité du match et les contacts parfois pas toujours nécessaires de l’équipe adversaire (mais non dangereux), la communication reste bonne (on capte bien sur le terrain 2). On arrache le cap-le mais malheureusement….8-6 pour eux.

Quatrième match et dernier match du samedi des N1 Phoemixtes contre les Oufs. Bon bon …c’était pas un match aussi ouf qu’on aurait voulu probablement mais y’avait de l’envie. On a fait de belles choses contre leurs zones mais parfois trop d’envie devant la zone. On a eu un petit down pendant le match mais ouf, on a réussi à se mobiliser pour tout redonner pour la fin du match, même si on a fini à 6-11 sans esbroufe. Pas de plouf dans la piscine (trop tard snouf) mais petites glaces goût Schtr-ou(mp)fs pour certains (ou pas) suivi d’une bonne petite bouffe le soir pour faire le plein d’énergie et avoir que des matchs de OUFS LE LENDEMAIN.

Premier match du dimanche pour la N1 Phoemixtes contre Freezgo quarto de Blois. Bon ils ont envoyé du blois dès le début avec notamment beaucoup de très belles longues et une grosse intensité. Les Phoenix, on a fait plus de recentrage, plus de tentatives mais y’a eu un peu plus de précipitations…et 11-5 il était une blois, pas de victoire pour nous cette fois.

Deuxième match du dimanche et dernier match du WE pour les Phoemixtes N1, contre les Mister et Misses Friz de Rennes. Bon je vous évite le suspense : le compteur des victoires s’est un peu friz pour l’équipe ce WE… Dernier match plaisant avec un spirit au rendez-vous, mais les Friz mènent la danse un peu au début. Même si les Phoénix finissent par briser la glace et manquent à peu de chose d’aller arracher l’univers, les Friz gardent les rênes… .9-6. Allez petites glaces (mais pas de Mr Friz)  ou burger pour clôturer le WE !

Mathilde H.

La DR X’TREMALE

Il y a bien longtemps, dans une ville lointaine, très lointaine… (la Celle-Saint-Cloud c’est assez loin quand même)

C’est une époque de doutes. A bord des voitures opérant à partir de porte d’Orléans. Les PhoenixTrems ont remporté leur première et seule victoire plusieurs semaines auparavant durant la phase allée au coût de nombreux joueurs blessés. Au cours des matchs, les Xtrems ont réussi à analyser les techniques secrètes des adversaires, assez puissantes pour les surpasser durant cette compétition. Ils reviennent ainsi plus forts et plus en forme que jamais à l’assaut de cette phase retour.

La menace UV

On le savait, cette phase retour allait être compliquée, mais toujours dans la bonne humeur au soleil, accueillis au chaud dans un gymnase flambant neuf. Les XTrems se sont ainsi envolés pour des contrées lointaines et se retrouver dans un premier temps face aux UV. Le match démarre, pas d’erreurs des deux côtés, jusqu’à un premier break des UV. Il est rapidement suivi par une remontée au score des Phoenix à 5-5. Malheureusement, les Phoenix s’approchent trop du soleil, se font cramer les ailes à l’universe et perdent 8-9, une première défaite qui leur fait prendre conscience du challenge que représente ce week-end.

Un nouvel espoir

Deuxième match de la journée contre Friselis, la dernière équipe à rencontrer avant la phase éliminatoire. Les Xtrems jouent leur jeu, sans prise de risque et s’imposent 13-6. Cette ultime victoire permet de se hisser à la 5ème place, impliquant un quart de final le lendemain contre le HOT, victorieux des Xtrems à l’aller. Un match crucial déterminant la montée en poule haute et assurant le maintien voire la montée en N3.

Dimanche, 8h00 ! C’est tôt ! Plus tôt qu’en semaine, c’est pas une vie ça ?!

Les Xtrems contre-attaquent

C’est le commencement des choses sérieuses. La phase de poule ne sert qu’à déterminer l’ordre des adversaires pendant la phase éliminatoire. Ce format spécifique à la DR1 assure un avantage pour les premières équipes qui affrontent alors les équipes avec les moins bons scores, mais permet également à n’importe quelle équipe d’atteindre les premières places quels que soient leurs résultats précdents. Les Xtrems attaquent ce dernier jour contre le HOT, équipe redoutable et redoutée. Le match est serré, chaque équipe rend les attaques coup pour coup, sans erreurs des deux côtés jusqu’au premier break réalisé par le HOT qui mène alors 5-3. Les Xtrems ne se laissent pas impressionner et collent au score jusqu’à revenir à 7-7 quelques minutes avant la fin du temps. Ils prennent alors un léger avantage et finissent par s’imposer 10-8. Ce match permet ainsi d’assurer le maintien de l’équipe en DR1 et gonfle à bloc l’équipe qui se prépare à jouer la revanche contre UV en demi-finale.

La revanche des Phoenix

Beaucoup de tension des deux côtés, les longues sont bien passées au match précédent pour les Xtrems, cette fois les UV couvrent le terrain et percent le jeu jusqu’à un score de 6-1. Une belle remontée s’ensuit alors pour remonter à 6-4 puis 8-6 à l’annonce du cap. Les Xtrems colleront au match mais perdront finalement 10-7, supprimant toutes possibilités de montée…

Le réveil des Phoenix

Le dernier match n’est donc que la petite finale (certains diraient en chantant une FINALE petite…), permettant de définir les 3ème et 4ème au classement général. Si l’enjeu n’est plus la montée, il n’en est pas moins important dans le cas de repêchages d’une année sur l’autre. Et puis il y a un podium en jeu quand même… Les Xtrems abordent cependant ce match avec moins d’envie, la fatigue du week-end commence à se faire sentir, et l’ambiance de jeu entre les deux équipes n’est pas des meilleures. Les Xtrems se font mener 5-1 rapidement. Temps mort appelé par le coach pour un petit discours de motivation et reprise du match avec (beaucoup) de réussite : les PUC ne marqueront plus un seul point jusqu’à la fin du temps, pour une victoire à l’universe des Xtrems à 8-5 (donc 7 points d’un coup, comme mickey et le géant, si tu as la réf envoie un mel au club et gagne un cadeau).

Une fin de week-end positive pour les Xtrems, avec une 3ème place au final !

Avec au casting : Pierre (Coach), Anto (Capitaine), François François, Loïc, Oliv’, Pilou, Sof, Victor et Will

Merci à Pilou, réalisateur de cette news et nominé aux prochains Oscars