Championnat beach féminin N2 à Royan

Le 9/10 septembre 2023 sonne la rentrée, les Féenix ont sorti leurs ailes direction Royan pour le championnat beach féminin N2.
La plage de Royan a vu arriver une équipe de 12 joueuses plus motivées les unes que les autres, menée par la grande A2 et la vive Léna.

C’est sous le soleil et la chaleur que les Féenix se sont réveillées le samedi matin avec pour ambition première : révéler au grand jour la détermination qu’elles ont au fond d’elles.
Le premier match nous oppose aux PrayingMantix, le démarrage se fait sans encombre et le score est serré mais les petites fées ne tiennent pas la cadence. PrayingMantix prend son envol laissant les Féenix quelques mètres plus bas. Défaite 5-11. La niaque n’est pas encore là, mais c’est avec l’envie de se dépasser que nous préparons le 2nd match.

Et quel second match ! Une opposition de haute volée qui opposera les Féenix face aux Aigles de Bègles ! Un début de match compliqué de notre côté laissant l’équipe adverse prendre de l’avance. Malheureusement les Féenix volent en diesel et le temps de chauffe est long. Grâce à l’application de nos supers plays et motivées par notre side line, nous réussirons à recoller au score vers la fin du match mais ça ne sera pas suffisant.
Petite défaite 6-8 qui nous classe 3ème de notre poule, nous amenant à affronter les 1ères de la Poule O : Les Queen Kong …

C’est avec une niaque d’enfer que nous rentrons sur ce match en menant durant les premiers points. Chaque joueuse se donne pour l’équipe durant ces 40 minutes de folie. Cependant, les Queen Kong remontent au score…
Laissez moi vous présenter « L’universe Point » :
6-6 il ne faut plus qu’un point pour gagner, les 2 équipes sont mortes de faim mais ça ne suffira pas pour les Féenix qui n’arriveront pas à conclure le match par une victoire. Résultat Défaite 6-7.

L’intensité de notre jeu n’a fait qu’augmenter au cours de la journée annonçant un dimanche rempli de rebondissements.
Il est l’heure d’aller profiter de l’océan et d’un bon repas convivial avec l’équipe Open.

Cocorico, en ce dimanche matin pluvieux, nous entamons le premier match de la journée aux aurores. Une très grosse équipe nous attend en face : Les Tchac. Le match est fracassant et le résultat aussi. Défaite 3-12. Pas de quoi nous briser les ailes, il en faudra plus pour nous clouer au sol. On ne lâche rien et on se prépare pour notre 2ème match de la journée avec l’envie de l’emporter.

Rdv contre les Feunottes. Nous rentrons fort dans le match en creusant l’écart dès les premiers points.
Nous arrivons à dérouler notre jeu que ce soit sur des passes longues ou des « family points ».
Cela nous donne confiance et c’est de bonne augure pour le dernier match du weekend qui nous attend.

Nous sommes remontées à bloc pour notre dernier match du championnat qui se jouera contre les FU. Un invité mystère à décidé de se joindre à nous, le vent. Il va falloir adapter notre jeu en fonction. Le match est serré, les points sont longs, les 2 équipes se donnent sur le terrain. 4-5 à la fin du temps réglementaire. Cap à 6, nous égalisons 5-5, nous avons une niaque de folie.
Ceci nous amène pour la 2nd fois du week-end à « L’universe point »
Malheureusement il ne nous sera pas favorable. Les Féenix termineront ce championnat sur une défaite 5-6 après un match très intense.

Malgré les résultats de ce week-end, les Féenix sortent grandies de ce championnat. Leurs ailes sont plus robustes, la cohésion au sein du groupe est renforcée et leur niaque à été vue de toutes et tous. Chaque petite Fée a donné son étincelle à l’équipe, nous sommes maintenant une flamme, chaudes comme la braise pour les prochaines aventures …

Flo.

Flame part en voyage à Montbéliard

C’était par un beau week-end du 11-12 Janvier 2020

L’équipe Phoenix : Anto, Etienne, Houc’, Jon, Kao, Marco, Monsieur Q, Pierre, Roquette et Viven.

Connaissez-vous Flame ? Non ce n’est pas Zim
C’est la mascotte de l’équipe 1 des Phoenix de Montrouge. Elle est plutôt chaleureuse, solide, dotée d’une bonne écoute : on peut lui vider son sac quand on fait des erreurs sur le terrain. Ce week-end, Flame est partie avec son équipe pour la phase aller Indoor de National 2 à Montbéliard en Franche-Comté.

Flame, la mascotte des Phoenix

Pour garder la meilleure disposition physique de ses joueurs, Flame a opté pour découper le trajet en deux temps avec une petite nuit bienfaitrice à mi-chemin. C’est l’occasion aussi pour Jon et Pierre de s’initier à Hanabi, guidé par les bons conseils de Houc’.

Contrairement à ce qu’avait compris Pierre bien installé dans l’hôtel, on reprend la route le samedi matin, chauds comme jamais. Dans la voiture c’est séance de maître Gims, blindtest et concours de GIF qu’Etienne remporte haut la main.

Conséquences du GIF d’Etienne

Jon quant à lui, emporté par sa célérité, s’improvise au volant une petite photo d’équipe ; demandez le tirage auprès de la police pour 68€ seulement (virement à faire au club).

PUC : Victoire 11-10

14h30, rien ne va plus, les Phoenix ont fait 500 km de route pour affronter nos voisins parisiens le PUC. Anto’ annonce le jeu avec la première défense du WE et les Phoenix mettent de suite 2 points. La suite est extrêmement intense et serrée. Les points défilent des deux côtés. Je vois passer 2-2, 4-4, 6-6. 9-8 pour les Phoenix, cap à 11. La tension atteint son paroxysme à l’universe que Marco fait durer à deux reprises.

Freev’Owl : Défaite 12-7

On affronte l’équipe locale, particulièrement jeune et physique. Si les Phoenix rentrent bien dans le match avec 3-1, la remontée des Freev’Owl ne se fait pas attendre avec l’égalisation à 6-6. La 2e moitié du match est compliquée chez les Phoenix qui peinent à se trouver. Après le match on débriefe un peu la frustration au vestiaire avec Flame.

Soirée

Röesti or not Roësti ? Le débat est lancé par Vivien, mais l’orga, représentée par Houc’ & Anto, nous redirige vers une traditionnelle pizzeria. Dur de manger végétalien en Franche-Comté !
Au resto, grosse discussion sur les matchs et tactiques. Annoncé par Houc’, il y avait 2 chances sur 10 de battre Freev’Owl. Pierre négocie, revoie l’offre et propose un compromis à 3 chances sur 10. En statisticien rigoureux, avec cette défaite on passe à 3 chances sur 9. Bref, on demande la revanche à la phase retour.

Friz’Bisontins : Défaite 9-7

Il est 10 heures et les Phoenix se préparent à affronter les Friz’Bisontins, une équipe de bons gaillards élevés aux produits du terroirs (Comté, Cancoillotte, saucisse de Montbéliard et autres douceurs légères) et guidée par Kevin, le fils de Kao. Ils imposent une grosse opposition et leur jeu d’attaque à base de break, de longues et d’upside porte ses fruits. Alors qu’ils mènent 7 à 3 nous nous ressaisissons avec une belle remontée et nous ne sommes pas loin d’accrocher l’universe. Ce jour, l’équipe du fils a eu raison de l’équipe du père.

Tous chauds, mais peut-être pas tous Phoenix…

Le PUC – que nous avons battu – ayant gagné contre les Friz’Bisontins, nous nous retrouvons dans une triangulaire avec ces deux dernières équipes. La montée en poule haute risque de se jouer au goal average et ne s’obtiendra qu’avec les victoires des deux prochains matchs. Nous sommes donc à bloc pour le prochain match qui nous oppose aux Moustix de Lyon.

Moustix : Victoire 9-5

Notre rentrée dans le match est immédiate. Nous arrivons particulièrement à nous trouver et à établir un jeu fluide : nous menons 6 à 1. L’opposition augmente en deuxième partie de match mais cela ne suffit pas. Nous gagnons ce match très plaisant à jouer avec un très bon esprit des deux équipes.

Zérogêne : Victoire 13-5

Notre dernier match nous oppose à l’équipe de Plaisir. Le match est déséquilibré en notre faveur car ils jouent à 7 avec un niveau physique inférieur au notre. Les Zérogênes ne déméritent pas et jouent le match à fond. Je retiens du match l’énorme bachot d’Houcine.

Les Phoenix … Chauds !

Bilan

Bilan très positif pour l’équipe avec trois victoires et deux défaites, mais surtout une qualité de jeu croissante tout au long du weekend. Nous finissons ainsi 3e de cette première phase du championnat nous offrant ainsi la qualification en poule haute et nous assurant le maintien en N2. L’objectif – pourtant annoncé difficile – est accompli et les Phoenix repartent heureux du week-end, avec malgré tout une petite larme à l’œil de quitter la plus belle région de France !

Au retour c’est débat sur Star Wars 9 puis blindtest d’abord orienté cris d’animaux et ensuite séries.

Merci à l’équipe pour ce moment collectif et intense et tempête de Love aux parents de Monsieur Q venus supporter les Phoenix dans tous leurs matchs !

L’équipe Montbéliardaiserougienne du jour

Merci également à Monsieur Q, l’auteur presqu’incognito de ces lignes et fils prodige

Plat de fruits de mer au Pouliguen

Après avoir perdu notre étoile de mer préférée, c’est à 10 et accompagnés de notre super coach A2mone que nous autres crustacés, poissons et autres fruits de mer, prenons le large, direction Le Pouliguen où se déroulent les championnats de France Beach Utimate – Mixte, en particulier celui de nationale 2.

Petit rappel pour les non-connaisseurs : le format mixte c’est bien sûr d’avoir une équipe combinant Féenix et Phoenix mais aussi …

Amateurs de junk-food et Adeptes de 5 fruits&légumes par jour

Mais encore…

Amateurs de jus d’abricot parce qu’orange ! et Adeptes de jus de raisin

Nous attaquons samedi matin par un match plutôt accroché avec les Manchots (Le Mans). Nous commençons avec un bel optimisme, et parvenons à marquer 2 points dès le début du match. Les Manchots semblent avoir du mal à se réveiller et nous en profitons pour une courte durée… Finalement, les manchots se battent becs et palmes et parviennent à prendre le dessus pour remporter la victoire 9 à 5. Nous sortons déçus de ce premier match qui était à notre portée.

Le deuxième match contre les Revos (Paris) s’annonce difficile. L’équipe d’en face est féroce et on sait qu’il faudra qu’on sorte de nos coquilles, toutes pinces dehors pour aller chercher les points. Nous révisons nos stratégies d’abordage mais ne parvenons à décrocher que 3 points et le score final se table à 12-3.

Le troisième et dernier match de la journée nous oppose aux Ouf (Joué-lès-Tours). Malgré quelques huîtres descendues rapidement avec un verre de muscadet, la fatigue dans les nageoires et tentacules commence à se faire sentir. Nous sommes vite à la dérive mais les Ouf font preuve d’un bon esprit et malgré l’écart de points qui se creuse, ils nous offrent un match agréable à jouer. Le score au final est sévère : 13-4.

Malgré des conditions parfaites pour jouer, cette première journée à la plage du Nau s’achève sur une note quelque peu a-mer.

Pour remonter le moral de l’équipage, A2mone prépare un apéro géant pendant que nous barbotons dans la piscine de l’hôtel ou que certains se font suer au sauna. Et c’est dans la bonne humeur que nous partageons (ou pas!) galettes et autres crêpes avant de profiter d’un repos bien mérité.

Réveil aux aurores pour attaquer la dernière journée du championnat.

Premier match à 8h30 contre les Mud (mer). Ils sont jeunes, très jeunes même, mais ce n’est pas pour autant qu’on doit être des bisounours nous prévient A2 ! Malgré une défense agressive qui nous permet de marquer quelques points, les Mud mettent en place un jeu très propre et nous impressionnent par leur patience. Nous perdons le match 7 à 3.

C’est plus motivés que jamais que nous affrontons l’équipe d’Anno Riant (Lorient). Hors de question de rentrer à Paris sans décrocher une victoire ! Nous parvenons enfin à mettre un beau jeu en place. Notre zone met en difficulté l’équipe adverse et nous prenons beaucoup de plaisir dans ce dernier match qui se termine à 7 à 4 pour nous !

Le secret de notre victoire pour ce dernier match : les nouveaux crampons Tokay pour Beach testé par 🐠

On savoure la fin du championnat, on joue au Mölkky, on prend le soleil ou l’eau (pour les plus courageux) et une dernière galette pour la route du retour. Même si nous ne nous maintenons pas en N2, les Phoenix des mer prendrons leur revanche en N3 !

La chanson de guerre :

🎶 Sur l’air de Santiano 🎶
Écoute ta coach et tiens bien ton disque
Chaud Phoenix ! (Chaud Phoenix)
Au Pouliguen
Tente tes passes de plus en plus loin
On divera toujours pour marquer le point

A l’abordaaaaage !
🎶

Avec la participation de :

 Octapussy 🐙 , Audemer 🏝 , Méroux 🐡 , Murène 🐉 , Cabillaume 🐠 , Jon l’Eponge 🧽 , Crouxtacé 🦐 , Mouliv’ 🐚 ,
Patoche l’étoile de mer ⭐
Bulodie 🐚 , A2mone 🎍 , Morue 🐟

Merci à Audemer, auteur de ces lignes … salées !