Open Outdoor N2 – Phase 2

Le weekend des 8 et 9 juin ont eu lieu la phase 2 des championnats open outdoor N2 à Lyon et une fois n’est pas coutume, les Phoeinx ont commencé el weekend avec 100% de réussite pour prendre le train. De quoi augurer que du bon pour le reste du weekend.

Phoenix – Gones.

Une première mi-temps très serrée où les équipes se rendent coup pour coup, score 8-7 pour les Gônes à la mi-temps. Les Phoenix ont un regain d’intensité en défense en début de deuxième mi-temps pour mener 13-11. C’est au tour des Gônes de relancer le match pour remonter à 14-14, Univers. Attaque pour les Gônes, Défense des Phoenix, Défense des Gônes et malheureusement point Gônes.
Du coup défaite 14-15 contre les Gônes.

Phoenix – Raging Bananas

Ce sont des Raging Phoenix remontés qui sont arrivés sur le terrain dimanche matin par l’obligation de se lever tôt car les Raging Bananas n’ont pas voulu décalé le match le samedi après-midi. Du coup grosse entame de match des Phoenix pour mener 5-0. Petit regain d’orgueil des Raging en fin de première mi-temps pour finir à 8-4 pour les Phoenix. Deuxième mi-temps, ce sont des Phoenix concentrés et des Raging qui commencent à fatiguer (certains diront que c’était parce qu’ils étaient 10, d’autres parce qu’ils n’ont pas voulu jouer la veille au soir). Du coup victoire 15-6 Phoenix.

Phoenix – Fris’beurs

Dernier match du week-end contre les Fris’beurs. Le début du match est très engagé avec beaucoup d’intensité et les équipes se rendent coup pour coup. Au final les Phoenix arrivent à faire le break en fin de mi-temps pour finir à 8-6. Chauffés par le soleil et les conseils du coach et des capitaines ce sont des Phoenix à 200% qui reviennent sur le terrain. Les efforts de fin de première mi-temps semblent avoir couté aux Fris’beurs qui font plus d’erreurs qu’en première mi-temps. Score final 15-8, victoire des Phoenix.

Les Phoenix finissent donc ce week-end avec 2 victoires et 1 défaite mais c’est surtout 2 victoires en poule basse que les Phoenix emmèneront pour le maintien à la phase retour à Rennes.

Xavier

La phase allée des PhoeniX’Trem

Salut à toi supporter des PhoeniX’Trem.

Premier match contre Sun avec une seule consigne, on est présent et on met de l’intensité. Message reçu et les Phoenix déroulent une attaque fluide et punissent les erreurs du Sun. Malgré une éclaircie en fin de match, victoire des PhoeniX’Trem 13-4 🔥

Les PhoeniX’Trem ne se refroidissent pas et après avoir dompté le Sun, c’est la vague des Tsunam qui nous attend. On applique les même recettes que le premier match avec du sérieux et de l’agressivité. Les Phoenix prennent da l’avance et malgré une vague de pluie et quelques erreurs, victoire 9-5 🔥

Dernier match des PhoeniX’Trem contre une équipe débutante de Lutèce 2. On décide de travailler notre zone trap qui progresse au fur et à mesure de la rencontre. Les points s’enchaînent et nous emmène vers la victoire 11-2

On reste chaud 🔥 pour le lendemain

Premier match du dimanche contre VLR, que les XTrem se sont rendu facile après les victoires du samedi. Par contre le vent c’est levé et rend le match compliqué. Mais vous le savez maintenant, les PhoeniX’Trem, sont sérieux et appliqués surtout face au vent. Victoire 12-0 🔥

Second match du dimanche dans des conditions de vent fort contre Lutèce 1. On a travaillé notre zone et ça se voit, les points avec le vent dans le dos sont rapides et interminable quand le vent est de face. Record du point le plus long établi sur ce match à plus de 19 minutes. Les PhoeniX’Trem s’envolent vers la victoire 9-0 🔥

Toi qui nous a suivi et supporté tout le week-end, tu voudrais savoir ce qu’il s’est passé pour la finale qui opposait tes PhoeniX’Trem aux jeunes fougueux des Cerfs-volants ; les 2 équipes invaincus du week-end. Les conditions étaient encore avec beaucoup de vent et nous avons pu peaufiner notre zone. Malgré le vent, les cerfs-volants sont restés au sol avec une ultime victoire de vos PhoeniX’Trem 10-6 🔥

N2 open Outdoor à Lyon

Premier match contre les BTR, on entame bien ce match avec 1-1 d’entrée de jeu, puis ça reste accroché mais on passe derrière au score, au mieux égalité. Mi-temps 7-5
On reste dedans avec toujours 1-2 points de retard, jusqu’à la fin du temps où on est mené 10-8. On reste concentré et les power offense et défense nous permettent de recoller pour disputer l’universe qu’on finit par remporter 11-10 !!

Contre les frisbizontin ça va très vite, trop vite : 0-1, 0-2, 0-3, …, 0-7. Trop de drop qui sont punis immédiatement. La mi-temps arrive avec un score de 1-8 pour les Frisbizontin. La deuxième partie du match est un peu mieux mais pas assez pour faire peur aux Frisbizontin. Le match se termine avec le score de 5-15 pour les Frisbizontin donc.

De retour le dimanche matin à Lyon, pour une belle journée ensoleillée 🙃

Premier match contre moustix. A part le premier point remporté rapidement, on n’arrive pas à rivaliser en première mi-temps, qui se termine 8-1.
Deuxième mi-temps légèrement mieux, où on arrive à bien les gêner. Malgré cela, score final 15-4.

On profite de la pause pour se sécher avant notre dernier match contre les revos !

Dernier match du weekend à Lyon contre revos ! Match plus accroché, mais toujours sous une forte pluie qui a transformé le terrain en pataugeoire. On a du mal à mettre notre jeu en place en première mi-temps, on se ressaisit légèrement en seconde encore arrivant à faire presque jeu égal avec l’adversaire. Malgré ça, défaite 15-7

Les Phoemixte sous le vent de Montauban

C’était avec excitation et envie que les Phoemixte s’en sont allé pour un petit weekend dépaysant, sous le soleil de Montauban. En plus, ne pouvant pas faire les choses à moitié, l’équipe s’est procurée un logement des plus digne d’une escapade sudiste, je vous laisse voir en image :

C’est bien un sauna qui est inclus dans la chambre nommée Love & Relax : parfait pour se mettre d’aplomb avant les matchs !

Samedi matin, les Phoemixte avaient tout misé sur un parfait ciel bleu sans nuage, mais il en a été autrement… Le vent s’est levé.

Sous le vent de Montauban 18 Phoenix s’en sont allés,
Sous le vent de Montauban les PUCs ils ont affronté,
Match difficile s’il en est, il a fallu se réveiller,
Match difficile s’il en est leur patience n’a pas été récompensée,
La première mi-temps commencée 3-0 ils ont écopé,
La première mi-temps avancée 8-2 ils ont terminé,
Tant d’aller -retours si peux concrétisé,
La zone bien serrée ils ont affronté,
La deuxième mi-temps s’entamant le courage ils ont retrouvé,
La deuxième mi-temps s’entamant 8-6 ils ont imposé,
La deuxième mi-temps continuant la zone adverse fut changée,
La deuxième mi-temps continuant l’espoir ils ont conservé,
La patience et l’impatience se mélangeant le PUC en fut rassuré,
Le score est sévère,
Un 15-6 délétère.
Mais ils vont se relever
Les Mistix ils vont mistifier,Les Phoemixte à Montauban,
CHAUD DEVANT !!!

Poème écrit par Romain H.

Après à peine quarante minutes de pause pour se remettre de cette défaite, un autre match attend nos 18 valeureux et valeureuses Phoemixte. Cette fois le vent est tombé, et l’étendard de nos adversaires -les Mistix- ne flotte plus dans le ciel.

À Montauban le vent est tombé,
Le vent est tombé c’était l’instant pour les Phoemixte de s’envoler,
Mais l’instant n’est pas venu,
Les Phoemixte remontent remonte la zone remontent remontent la zone mais au moment critique le disque choit,
Et les Mistix remontent la zone et marquent sans faillir,
Et lorsque la zone laisse place à l’indiv pareil ils montent ils montent ils montent et patatras le Phoemixte ne s’envolera pas aujourd’hui,
8-1 à la mi-temps la zone a fatigué les Mistix mais ça ne suffira pas,
Pour cette fois,
15-4 à la fin du temps,
Le phoenix renaîtra-t-il de ses cendres ?
En tout cas, l’envie ne manque pas.

Poème écrit par Romain H.

L’envie est toujours là en effet, surtout l’envie de se restaurer. Notre équipe est loin d’avoir le moral dans les chaussettes et se faufile d’un bon pas dans les rues du Montauban vers le restaurant. Iels profitent du charme local et s’arrêtent pour un moment photo sur la place Nationale de la ville.

La nuit a été euphorique et les Phoemixte sont ardents au réveil du dimanche. Tout le monde est dans son assiette pour affronter cette nouvelle journée, qui commence de bonne heure, sur une pelouse encore mouillée de rosée.

C’est dans un esprit de revanche que les phoenix se sont engagés,
Intensité de ouf, cuts de ouf, D de ouf,
Sur la première mi-temps les phoenix se sont enfin envolés 8-4,
Début de deuxième mi-temps, les OUF se remobilisent,
Malgré les Phoemixte planent 14-9 avant la fin,
Des petites erreurs 14-11, power appelée.
Ça ne suffit pas.
Les esprits s’échauffent la patience les fuit 14-14,
Universe, les Phoemixte attaquent,
Le disque tombe,
Les OUF appellent temps-mort,
Le disque ne tombera plus,
Les Phoemixte se sont brisés les ailes.

Poème écrit par Romain H. et adapté

Toujours pas de temps pour se restaurer entre les batailles, mais les Phoemixte sont vaillant.es. Iels savent que c’est leur dernier combat, il faut maintenant tout donner. La fête est terminée.

Dernier match du weekend contre les Révos,
Nos rêves sont hauts, 
L’équipe des phoenix a à cœur de gagner,
Mais elle se laissent surprendre par leurs longues avec parfois un peu de réussite il faut l’avouer,
3-0,
Les réminiscence des premiers match passent dans les esprits, 
Le déclic se fait attendre avec envie,
8-2 à la mi-temps,
Le déclic vient enfin, les phoenix se rassemblent,
Ça fonctionne,
Malgré tout le weekend pèse dans la tête et dans les jambes,
Le retard ne sera pas rattrapé malgré une belle défense de zone,
7-7 en deuxième mi-temps,
Pour un score final de 15-9.
Fin du weekend pour les Phoemixte qui rentre bredouille mais,
Avec un collectif plus rassemblé que jamais.

Poème écrit par Romain H. et adapté

Nos braves Phoemixte ont peut-être perdu des batailles, mais iels n’ont pas perdu la guerre. La flamme brûle toujours et la chaleur Tarn-et-Garonneoise fut ramenée à Montrouge, et ce fut le début du printemps.
Mathilde

Phoemixte ou la découverte de la N2

La phase aller du championnat Mixte N2 a été remplie d’action et d’intensité pour nos Phoenix à Pornichet!

Dans notre premier match mixte contre les Jets, nous avons été accueillis par des conditions météorologiques difficiles avec beaucoup de vent dès le début. Malgré cela, nous avons réussi à maintenir un rythme compétitif, échangeant des points dans une bataille serrée. Nos bonnes zones défensives ont été un point fort, mais les conditions changeantes ont posé des défis constants, nous empêchant de trouver notre jeu idéal. Malgré un retour en seconde mi-temps, nous avons finalement dû nous incliner sur un score de 7 à 13.

Le deuxième match de la journée contre les OUFs nous a confrontés à des conditions encore plus difficiles avec le vent de la Bretagne. Leur défense de zone nous a posé des problèmes dès le début, et bien que nous ayons montré de la résistance, le score à la mi-temps était en leur faveur avec 8 à 3. Malgré une deuxième mi-temps plus prometteuse de notre part, les conditions météorologiques imprévisibles ont rendu le match difficile, et nous avons finalement perdu 8 à 14.

Le dimanche, pour notre 1er match nous jouons contre Mr&Mrs Fritz (ft. Roquette et Sarah), nous avons été confrontés à une équipe physique et technique. Bien que nous ayons lutté pour convertir nos défenses en points, une deuxième mi-temps plus solide de notre part n’a pas été suffisante, et nous avons perdu avec un score de 15 à 6. Il faut croire que la pizza du samedi soir donne plus d’énergie que les crêpes.

Enfin, notre dernier match contre Diskhuiz a été le plus serré de la journée. Malgré un début de match prometteur, nous avons dû nous battre pour revenir au score. Malheureusement, malgré nos efforts pour essayer d’accrocher un univers, nous nous inclinons sur un score de 14 à 12.
Nous remercions tous les participants pour leur engagement et leur énergie tout au long de la compétition.
Restez connectés pour les prochaines aventures des Phoenix !

Victor

Coupe 5×5 féminine

Dimanche 8 octobre nos drôles de Féenix sont parties à Fontenay en Parisis pour se confronter à d’autres créatures légendaires.

Premiers match contre les F6Ters (prononcer Fsisters). Le match est plutôt accroché, on se rend coup pour coup et personne ne prend l’avantage. Le match se termine à l’universe. Les Féenix ont sorti la poudre de fée et tout leur savoir faire afin de déjouer la malédiction de l’universe. Elle gagne 8 à 7.

Deuxième match contre les FU. Les Féenix ont déjà rencontré ces créatures contre qui elles avaient échoué. Encore une fois les Féenix ne comptent pas se laisser faire et veulent prendre leur revanche. Malgré une belle bataille, les Féenix ne trouvent pas la faille et sortent vaincues de cette épreuve. Score final 7-8.

Troisième match et quart de finale contre les Ladydisques. Ce sont des créatures du nouveau monde, jeunes et pleines d’énergie qui vont mettre à mal nos Féenix car, malgré leur jeunesse, ces créatures ont déjà vu beaucoup de terrains et laisseront nos petites Féenix loin derrière. Notre Yasmine sauva notre honneur en réussissant à leur infliger un coup. Score final 1-13.

Désormais les Féenix se battront pour les places de 5 à 11.

Quatrième match contre les Cerfs-volants. Elles font leurs premières compétitions et sont donc peu expérimentées dans l’art du maniement du disque. Les Féenix en profiteront pour mettre en avant leur art et même de travailler quelques nouvelles attaques, en particuliers les contres. Victoires 10-3.

Les Féenix se battront donc pour les places 5-6 pour leur dernier match.

Cinquième et dernier match contre les Révos, le combat fratricide. Elles se connaissent depuis longtemps et se sont rencontrées un grand nombre de fois et personne ne peut dire à l’avance qui prendra l’avantage. Mais, c’est sans compter la motivation de nos Féenix. Encore une fois, le match est très serré. Chaque équipe marque son point d’attaque n’arrivant pas à prendre l’avantage l’une sur l’autre. Le match se termina donc à l’universe. Est-ce que la malédiction va refaire des siennes ? Les Féenix mettent sur le terrain leurs meilleurs ailes et s’envolent vers la victoire 6-5.

Conclusion de ce week-end : Les Féenix terminent 5ème du classement sportif et 1ère du classement du fairplay et restent ainsi nos créatures légendaires préférées sur lesquelles nous allons garder un œil 😉

Nathalie

post

Mixte Outdoor

Le mixte est de retour ! Mené par Kao et Léna (les bests) le groupe mixte #PhoeMixte s’est peu à peu constitué tout au long de l’année. Après de farouches sélections avec des exercices tous plus complexes les uns que les autres nous arrivons enfin au jour j : le samedi 26 Mars ! 

Phase Aller Jour 1:

Nous arrivons à La Celle-Saint-Cloud sous un soleil radieux. Notre 1er match est contre le PUC4. Nous faisons un bon début, un bon milieu et une bonne fin de match. Toujours au top. Score final : 13-0 !

Mais pendant le huddle de fin de match un doux fumet vient chatouiller les narines de nos PhoeMixte: un barbecue 🤩 ! 

La promesse de ce bon repas et l’odeur alléchante de merguez vient quelque peu déconcentrer l’équipe (certains plus que d’autres …), pendant le debrief du coach mais passons… 

Après avoir déjeuné (ou trop mangé pour certains) nous attaquons le second match du samedi. 

Nous affrontons les Revos. Encore un beau match de notre part, une belle zone qui les déstabilisent plusieurs points d’affilée. Le match est un peu plus intense que le premier mais nous gagnons 13-2. PhoeMixte Chauds ! 🔥🔥🔥 

Fin de la 1ere journée. Nous nous retrouvons le soir pour manger des Naans bien bien garnis. Excellent repas mais probablement pas recommandé par les médecins. 

Phase aller, jour 2:

Nous arrivons (certains tant bien que mal après s’être trompé de sortie 2 fois pour un total de 22km de détour 👏👏) à La Celle-Saint-Cloud. 

Pour notre premier match du dimanche nous rencontrons nos amis Normands.

Les merguez du midi étant soumises à une obligation de résultat nous donnons le maximum, une fois de plus les PhoeMixte font le « Chaud » et nous finissons sur un beau score de 13-1. A ce stade de la compétition nous n’avons concédé que 3 points en 3 matchs ! 

Le dernier match du week-end nous oppose au Sun, une équipe très sérieuse que nous connaissons notamment grâce aux compétitions indoor. L’intensité de ce match est très élevée et malgré le soleil de plomb les Phoenix donnent tout. Nous sommes un peu bousculés sur le début de match mais nous remontons vaillamment, puis nous nous rendons coup sur coup et nous arrivons à 10-10 pour l’Univers ! Malheureusement cela ne suffit pas, les suns parviennent à marquer… 

Première défaite du week-end mais quel match ! 

Bilan du week-end trois victoires, une défaite. Nous repartons tout de même fier de ce beau résultat et nous attendons avec impatience la phase retour. 

Phase Retour, jour 1 :

 Après une phase aller très prometteuse, les PhoeMixtes sont de retour. Ce samedi 16 Avril 2022 le soleil brille sur la plaine des jeux du bois de Vincennes. 

Nous commençons la journée avec un match très accroché contre le PUC 3. Le match est extrêmement serré et la tension monte dans les deux camps. Le spirit de la 1ère mi-temps est discutable. Les capitaines essaient de calmer les esprits et la seconde mi-temps se déroule beaucoup mieux. Les deux équipes se rendent coup sur coup et nous finissons par gagner 9-7. Quel soulagement ! 

Pour le second match du samedi nous rencontrons les Frogs. Invaincus à ce stade de la compétition, nous nous attendons à un match intense. Leur jeu de handling est excellent et nous met parfois en difficulté. Nous gardons cependant un certain avantage physique et les frogs finissent par commettre quelques erreurs ce qui nous permet de reprendre l’avantage et de gagner 12-8 ! Un match extrêmement plaisant avec en plus un spirit irréprochable : de l’ultimate comme on l’aime 😍. 

Pour finir la journée nous rencontrons les Salamandres de Courtry une équipe très (très!) jeune mais avec un excellent niveau. Le vent se lève et la fatigue de nos PhoeMixtes (bien qu’ayant tous les 25 ans de rigueur) commence à se faire sentir. Les Salamandres sont plus concentrées que nous et parviennent à marquer face aux vents. Ils enchaînent les points nous enchaînons les turns.

Malgré un gros passage à vide en milieu de match nous nous ressaisissons et nous remontons quelques points en fin de match. Mais il est trop tard. Score finale 11-8 pour les salamanders.

Nous quittons la plaine des jeux de Vincennes avec un goût de déception mais rien de tel qu’une petite bière entre amis pour passer à autre chose. Une bière qui se transforme en dîner puis alors que nous nous décidons à repartir, le patron nous offre une tournée. Merci à lui ! 

Phase retour, jour 2 :

Dimanche 17 avril, nous attaquons le dernier jour de cette compétition mixte. Il nous reste seulement 2 matchs à disputer pour conclure cette compétition. 

Le premier match du dimanche nous oppose au MUD. Ce match est sans enjeu pour nous car le MUD est de toute façon forfait. Nous profitons néanmoins de cette occasion pour nous chauffer, pour pratiquer notre jeu offensif et nos dump/swings. Les MUD nous offrent une très belle opposition, mais nous finissons par l’emporter 12-8. 

Pour le dernier match, nous rencontrons le HOT. C’est un match à fort enjeu car nous pouvons encore mathématiquement espérer une première place. Après beaucoup de débat sur l’état du terrain (le terrain de Marc) nous entamons le match. Nous nous envolons et prenons 4 points d’avance. Mais le HOT ne se laisse pas faire et après un temps mort gagnant ils parviennent à mettre 7 points d’affilié ! Nous nous ressaisissons et nous entrons dans le cap avec 1 point d’avance. Mais cela ne suffira pas. Le HOT marque un point et nous bat à l’universe avec un catch inespéré en 3 temps…

Malgré ce dernier match difficile l’équipe repart contente de ses aventures. Un vrai esprit d’équipe s’est développé au cours des dernières semaines et de ces deux week-ends de championnat. Vivement l’an prochain. 

Coupe Outdoor féminine 5×5 : le retour du Grand Chelem !

Il était une fois, par un dimanche matin radieux à la Porte d’Orléans, des fées qui partaient à l’aventure pour le charmant terrain d’ultimate de Luzarches pour la coupe Ile de France outdoor féminine cinq contre cinq. N’ayant peur ni du brouillard matinal qui les attendait à destination, ni des équipes concurrentes qui arrivaient petit à petit, Aurélia, Orélie, Lakhsmi (qui faisait encore sa dernière compétition parmi les Phoenix…. – on ne nous la fait plus !), Léa, Joinita, Mathilde, Nathalie, Léna, Andréa, Yasmine, Lauriane se retrouvèrent sur les pelouses du Chemin de la Grande Fontaine, épaulées par leurs coachs légendaires, TiJi et A2, ainsi que d’un non moins célèbre cameraman, Pierre.

Si quelques fées avaient déjà joué ensemble, aux entraînements ou surtout au Beach féminin de septembre, la composition était inédite pour cette coupe, une très bonne nouvelle pour l’outdoor féminin Phoenix, mais un léger obstacle pour cette journée. En effet, quelques points furent nécessaires pour que les joueuses se trouvent plus facilement.

Après l’échauffement matinal et brumeux, le premier match de la journée, contre les F5 de Baillet en France, fut intense. Les fées encadrèrent la rencontre de deux points, mais cela ne suffisait pas pour rattraper le retard creusé entre ces deux coups d’éclat. Si l’histoire ne dit pas le score final – ou bien votre dévouée narratrice a été frappée d’amnésie numérique à la fin de la journée – ce premier match força les fées à rentrer dans le jeu face à une équipe bien rodée.

Malgré cette défaite, les fées étaient remontées et motivées pour affronter leurs adversaires suivantes, sans repos : les Salamanders de Courtry, très jeune équipe qui se révéla être la plus redoutable de la compétition. En effet, les fées ne le savaient pas encore, mais elles offraient là leur premier match aux futures détentrices de la coupe ! Malgré une rencontre accrochée, ces jeunes joueuses plus habituées à jouer ensemble, qui déroulaient leur jeu, furent plus coriaces que nos fées, avec également un spirit admirable.

Vient alors le temps du déjeuner et avec lui, le soleil, pour que les fées reprennent des forces. Elles occupèrent également leur pause à s’entraîner ensemble, lancer, travailler des passes courtes et efficaces et revoir les stratégies possibles, coachées par TiJi et A2, tout en essayant de ne pas trop courir pour ne pas perdre le bénéfice du repas.

Prêtes pour la deuxième phase de l’après-midi, les fées s’élancèrent tout d’abord contre les filles du PUC. Un match intense, dans la bonne humeur, marqué par une zone déstabilisant nos voisines du sud parisien, mais surtout par les exploits de Yasmine ! La légende raconte qu’une bonne fée se serait penchée sur son berceau à sa naissance, lui permettant d’enchaîner défenses salvatrices sur pointes de vitesse en longue et retours au centre du terrain en dump, ainsi que catchs inespérés, tant et si bien que les Lilipuc furent envoutées. Certes, pas assez pour laisser les fées gagner (10-4 pour le PUC), mais néanmoins suffisamment pour essayer de charmer la MVP du jour.

Enfin, se profila le dernier match de la journée contre les Révolution’Airs, qui destinait mathématiquement les fées à la 7e place, puisque leurs adversaires étaient déclarées forfait-joué. A cette occasion, les fées gagnèrent un nouveau supporter sur la sideline, Robin, venu spécialement de la capitale pour cette occasion. Malgré ce soutien enthousiaste, cela ne suffit pas à désarçonner les Révo qui jouaient fort et dur, voire un peu trop dur parfois. Décontenancées par la fatigue s’accumulant, les fées terminèrent ainsi le dernier point par une Callahan (voir news précédente).

Il leur fallait encore affronter les terribles bouchons franciliens du dimanche soir, mais c’est ainsi que se termina cette journée d’aventures des fées défaites et quelque peu frustrées de leurs erreurs, mais néanmoins heureuses d’avoir autant joué, progressé ensemble et d’avoir renoué avec la compétition.

Merci à Lauriane, auteure de ces lignes

AFK3 – Résumé

Le week-end 21 & 22 Août, les Phoenix ont participé au AFK3 qui se jouait à Charleville-Mézière. C’est le premier tournoi estival des Phoenix depuis un petit un moment. Un format atypique avec une journée de jeu en équipe et une autre journée en HAT.

Nous arrivions la veille et les Phoenix font le taff en gagnant la Welcome… quelle fierté ! 

Un joueur qui s’est réveillé à 20 minutes du début du match. Devinez qui sait et vous gagnerez une bière. 


Match vs Glory owls

Le premier match du samedi commençait avec un échauffement rapide. Une défense dure a empêché notre attaque avec des passes à courtes distances. On est mené 0-3. On a essayé d’allonger nos appels et nous mettions notre premier point du match. Nous n’arrivions pas à dérouler notre jeu en raison des défenses variées. Ça nous a mis dans le mal et l’équipe adverse a su creuser l’écart en gagnant 11 à 5. Une première défaite nous classe à la 14ème place. Nous avions saisi nos axes d’amélioration et nous nous sommes préparé pour le prochain match. 


Match contre DiscTroyes 
On s’échauffe bien pour ce 2ème match et on rentre bien dans le match avec un score 5-2. Du relâchement physique et beaucoup de breaks nous mettent dans le mal. On devient mené 6-5. On prend beaucoup de passes dans l’ouvert et on perd 8-6. Cette défaite nous met dans le bas du tableau à la 21ème place.


Match contre OUFTIMATE

On se concentre sur le 3eme match. La température grimpe et la crème solaire s’impose. On démarre bien contre les Ouftimate et on mène 7-3. Les Belges mettent la zone et Phoenix montrent de la patience et on creuse l’écart 10-5. On finit sur 12-6 en toute beauté. Cette victoire méritée nous permet de se replacer au milieu du tableau à la 13ème place. 

Match contre FLYWINTER

Le quatrième match est le dernier de la journée. La température est devenue beaucoup plus clémente mais on commence à ressentir les courbatures. On est mené 2-0 au début. On se serre les coudes et on reprend l’avance grâce à des bonnes défenses. Le score continue 6-5 à la faveur des Phoenix à 5 minutes de la fin. La fatigue s’installe, et l’impatience aussi. On finit par perdre 6-7. Sans regret, on finit la journée à la 14ème place. 
Après ces efforts, nous profitions du lac à proximité. Nous savourions une agréable baignade largement méritée. Cette eau fraîche nous donne la chance de récupérer pour la soirée.

Phoenix est représenté par 3 mousquetaires dans la beer race avec une ventre glisse. Une édition spéciale où les participants environ 60 sont divisé en deux équipes. Une excellente performance de nos experts permet à leur équipe de gagner. 

La soirée était interrompue par beaucoup de pluie. Le climat ardennais nous a bien accueilli avec ses fortes averses. Nous profitions du concert sous la pluie en compagnie des bonnes frites et bières locales. 
Le lendemain était un HAT. Les Phoenix sont dispersés dans plusieurs équipes. Deux joueurs ont joué des longs points sous des puissantes averses. Deux autres Phoenix se glissaient en FINAL. Une excellente finale à l’universe a fait le bonheur de tout le monde et, encore plus, avec un Phoenix champion. 

Ce fut un excellent tournoi avec 8 matchs en un week-end. De la bonne bouffe et des installations agréables, nous avons profité d’un merveilleux week-end d’Ultimate. Nous reviendrons l’année prochaine. Et comme nous dans les Ardennes, nous ne pouvions pas se passer d’une photo avec le géant sanglier.

Vivement le prochain tournoi !

Sof

Les Féenix prennent l’air

Hé oui, pour la première fois, le club présentaient une équipe outdoor 100% féminine pour la coupe d’Ile-de-France Outdoor en 5 contre 5. Cette journée ne pouvait pas rester sans laisser de trace. Un petit rappel de ce bol d’air vous est proposé dans les lignes qui suivent.

Un matin d’octobre, le 12 exactement, au beau milieu de l’automne, un groupe de 10 filles motivées accompagnées de leur fidèle coach Olivia se sont entassées à bord de 3 voitures pour une descente Discale à Luzarches.

L’objectif annoncé et partagé était de rester en mode PCP avec ses crampons pour jouir du plaisir de manipuler les disques dans l’air frais du moment.

Après plus d’une heure de route, les 3 voitures se rejoignent sur un mini parking au beau milieu d’une verdure prononcée !!! Oui tous les GPS ont bien fonctionné ;)… mais pas de biches à point sur la route 🙁 .

L’échauffement démarre rapidement car le premier match ne tarde pas et il faut réchauffer le sang qui coule dans nos veines, des pieds comme des mains, pour profiter pleinement du plaisir du disque lors de match disputé pendant 35 minutes par 2 groupes d’adversaires composés de 5 filles chacune. Eh ouiiiiiiiiiii !!! on peut aussi jouer à 5 contre 5 à l’extérieur …

Cinq matchs sont prévus sur la journée pour les Féenix.

Meilleurs méthode d’échauffement des pieds et des mains chez les Féenix.
Ne sont-elles pas renversantes ?

La première rencontre est intense du début à la fin. La volonté des Féenix de ne rien lâcher est bien là, mais la victoire n’est pas venue couronner cette envie. Les révos ont exploité toutes les opportunités qui se sont présentées à elles et ont réussi à faire monter très rapidement leur score par des longues précises et bien catchées. Les Féenix ont manqué de finaliser correctement quelques passes et ces erreurs ont tout de suite étaient sanctionnées par l’adversaire. Ce dernier a ainsi réussi à prendre la tête du match pour gagner à l’Universe… 🙁

Mais ce n’était que le début de la journée et le meilleur devait s’en suivre. Après avoir tenu la table pour le match qui a suivi, les Féenix se retrouvent encore crampons au pied sur le terrain avec en face les FU. Les Féenix étaient décidées d’améliorer les faiblesses du premier match pour remonter la pente. L’adversaire était de taille mais les corrections apportées par A2 #meilleureCapitaineDuJeuDeDisque accompagnées par le soutien constant d’Oliv’ #coachTopimissime et associées à l’engagement sans faille des Féenix ont eu des effets et des résultats immédiats. A2 a su garder un regard pointu sur le jeu, tout en jouant elle ajustait en même temps l’équipe pour ne louper aucune occasion. La rencontre a été remportée fièrement à l’Universe 🙂 !

Pour le troisième match, nous affrontons les filles du Hot qui sont presqu’aussi chaudes que nous. Avant la rencontre, A2 appelle une amie : c’est sans hésiter qu’Elo nous donne la meilleure tactique pour peler une orange. Les consignes sont appliquées à la lettre et nous permettent une deuxième victoire 10-7.

Une pause s’impose, mais une pause méritée car, avec cette seconde victoire, les Féenix se hissent en demi-finale. Bien entendu ce n’est qu’un premier palier. Il faut donc s’armer pour tenter de gravir d’autres échelons.

Une tronche pour tout dire ??????

On enchaîne en début d’après-midi avec une rencontre face au PUC. Les fées de Nix ne perdent pas de vu l’objectif encore moins le disque. Les consignes sont appliquées mais des pertes rapides du disque sur des erreurs et le rouleau compresseur parisien ont raison de nos efforts. Le Puc l’emporte avec une différence de points conséquente : 11-4. Il fallait aller vers le disque pour gagner et réussir à prendre plus de plaisir. Le match était engagé et aucune des deux n’équipes n’a baissé la tête. Les Féenix rejoignent donc le dernier pallier : la petite finale.

C’est l’occasion de prendre notre revanche sur l’adversaire de l’ouverture de la journée : les Révos. Malgré la fatigue, les Féenix sont toutes décidées à ne rien lâcher. La journée tend vers sa fin mais le disque continue de faire courir les vaillantes et fougueuses Féenix. Le match démarre sur les chapeaux de roues. Sur les 4 premiers points, on fait nos preuves tandis que les adversaires ont du mal à catcher le disque dans la zone. Les stratégies de jeu sont revues côté Révos et elles entament une remontada. Les deux équipes sont au coude à coude, le score reste serré. Un point des Féenix est tout de suite suivi d’un point des Révos et vice-versa. L’équilibre se maintient pendant de longues minutes. Mais le sort s’immisce pour désigner un vainqueur. Les Révos remportent le match sur un point fatal à la fin du temps. L’aventure s’arrête là pour les Féenix.

Après ce dernier match, les Féenix se retrouvent en 4ème position, au pied du podium. La journée a été courte en réalité mais intéressante, épuisante et … superbe !!! Elle a aussi laissé des séquelles. En effet, A2 ne s’est pas contenter de gérer et organiser les joueuses sur le terrain et sur le banc de touche, elle a aussi donné son nez en sacrifice pendant l’échauffement. Le pire n’est heureusement pas arrivé et elle avait encore le sourire pour la photo finale.

Trouvez l’intrus !!!!!

Merci à Radi pour cette news garantie sans kpakpato…