Un week-end pas comme les autres

28/01/2018

C’était à la fin du mois de Novembre, un week-end qui ressemblait aux précédents en tous points. Tous ? Non ! C’était l’irréductible week-end du premier tour du championnat régional pour l’équipe des Phoenoménix. Toute l’équipe était prête à affronter les affres du premier match, qui était pour certains, Leur premier match, avec un grand L.

Nous sommes tous arrivés à Nemours par petits groupes, certains étant venus en train et d’autres en voiture, parce que Nemours, c’est loin ! Les matchs ont déjà commencé, il en reste deux avant le nôtre contre l’équipe des Synoptiques. C’est donc tout naturellement une heure et demi avant le match que Vivien, notre coach, nous informe de la technique de défense des Synos qui était inconnue à la plupart d’entre nous, la défense en zone. Une explication brève et concise, et avant de s’en rendre compte, c’est l’heure d’aller s’échauffer. Le terrain est grand et occupe la quasi totalité du gymnase, ne laissant pour s’échauffer qu’un long couloir de deux mètres de large.

Samedi 25 novembre 2017
Synoptic3 – PhoenoméniX

Arrive l’heure du match. L’engagement est lancé, la pression qui jusque là était gérable, commence à se faire ressentir. Nous essayons de gagner du terrain tant bien que mal face à cette défense en zone qui nous est peu habituelle et nous donne du fil à retordre. Quelques lancés ratés, quelques passes un peu trop audacieuses nous laisseront à la fin du temps réglementaire de 25 minutes sur le score de 6-2, en faveur de nos adversaires. Puis c’est l’épiphanie. Nous avons enfin compris comment contrer cette défense si efficace. Enchaînement de petites passes entre handlers et premier de stack dans les espaces, nous les fatiguons, gagnons du terrain, et remonterons ainsi à 6 partout ! Le match dure depuis déjà plus de 40 minutes et la fatigue commence à se faire sentir et nous concédons un point, et sommes donc menés 7-6. Le droit à l’erreur n’est plus permis. Nous puisons dans nos ressources et continuons à jouer notre meilleur jeu. 7 partout ! L’espoir est encore là. Un dernier effort, une dernière passe et c’est la victoire ! 8-7 pour les PhoenoméniX. Sauts de joie, exultations, c’était dur, mais on l’a fait. Après 50 minutes de match et avoir foutu le planning de la journée en l’air, nous avons gagné ! Tout ça pour apprendre pendant le déjeuner que les Synoptiques étaient forfaits pour manque de joueur et que nous avions déjà gagné 13-0…Mais malgré tout, merci Vivien et Mika de n’avoir rien dit. Grâce à vous, on l’a gagné sur le terrain ce match !

Disc’lexiques 2 – PhoenoméniX

Les matchs s’enchaînent puis arrive l’heure de notre deuxième rencontre, contre les Disc’lexiques. Les ayant vu gagner leur premier match 13-0, c’est moyennement confiant que nous rentrons sur le terrain, et nous avions bien raison. Supérieurs physiquement, techniquement et plein de réussite, les Disc’lexiques se sentent pousser des ailes et lancent leur rouleau compresseur dans notre direction. De notre côté, nous avons fait notre maximum et sommes passé à deux doigts de marquer à plusieurs reprises. Mais leur supériorité ne fait aucun doute, et nous nous inclineront humblement sur le score de 0-13. C’est l’heure de rentrer se reposer car la journée à été rude, et demain, Rebel’hot !

Dimanche 26 novembre 2017
Tsunamis 4 – PhoenoméniX

Deuxième jour, premier match contre les Tsunamis qui jouent chez eux. Nous savons que le match va être difficile mais nous allons tout faire pour tenter de nous imposer. Le match commence et comme le premier jour, le départ est difficile. Des erreurs, des lancés trop difficiles nous vaudront d’être menés 7-2 à la fin du temps réglementaire. Mais nous continuons à nous battre ! Nous sommes remontés hier, pourquoi pas aujourd’hui aussi ? Ils commencent à fatiguer et ont commencé à défendre en zone. On peut y arriver ! Nous remonterons jusqu’à 7-4 mais nous inclinerons finalement 4-9.

Rebel’Hot – PhoenoméniX

Puis arrive l’heure du dernier match contre les Rebel’hot. Nous sommes tous exténués mais c’est le dernier match alors autant tout donner. Et c’est un départ sur les chapeaux de roue pour les PhoenoméniX ! Nous posons notre jeu, les appels sont propres, les passes également, tout le monde touche le disque et nous menons 5-0 ! Les deux équipes se donnent à fond, il y a des plongeons, des contacts mais le tout sans blessure et tout cela dans la bonne humeur et le fair play. Fin du temps réglementaire et nous menons 7-2. C’est la dernière ligne droite, nous touchons au but, mais restons concentrés jusqu’au bout ! Nous nous imposerons finalement 9-2.

Quel week-end !

 

C’est l’heure de rentrer, parce que demain c’est lundi et c’est le retour à la réalité après ce week-end de rêve. Je tenais à remercier spécialement le n°11 de l’équipe des chacals picards qui aura illuminer le week-end par sa…joie de vivre !

Et je tiens à remercier également (et plus sérieusement) tout l’équipe : Radi, Marie, Evelyn, José, Aurélien, Damien, notre capitaine Mike et notre coach Vivien.

Merci à tous pour ce superbe week-end ! Je penserai à vous pour les phases retours depuis la Nouvelle-Zélande.

A vous les studios, à ciao bonsoir !

Antoine, joueur et reporter pour les PhoenoméniX


Laisser un commentaire

'