Coupe féminine indoor : les Féénix entrent dans l’Histoire

Première coupe féminine indoor de France et premier résultat plus que correct pour l’équipe des Féenix de Montrouge composée de : Aurélia, Elodie, Evelyn, Gaëlle, Marie, Mathilde, Momo, Mounia, Sarah et A2.

FeenixJaunes

11 joueuses licenciées au club et 10 présentes pour rentrer dans l’histoire de l’ultimate au fin fond de la France : Pontarlier. 5h de route pour une extase complète, cela valait la peine de se déplacer.

10 joueuses qui auront réellement appris à se connaitre lors de deux entrainements et matchs amicaux récents face aux gars que l’on remercie vivement et qui feront partie de notre aventure.

Samedi 9 janvier 2016

Direction Pontarlier : arrivée 1h avant notre premier match de façon à se dégourdir les jambes. On peut apercevoir beaucoup de joueuses connues et expérimentées qui font planer le doute sur notre présence mais peu importe notre niveau, toutes les joueuses sont prêtes à relever le défi. Personne n’a l’air stressé, tout le monde est concentré sur l’objectif commun et la performance individuelle pour aider le groupe.

2 matchs de poule + un éventuel  ¼  de finale se présentent aujourd’hui. Pour cela, il faut terminer dans les deux premières. Face à nous : une sélection de Franche-Comté ainsi que nos voisines Miss Fee’R.

Les deux matchs sont plutôt serrés au départ puis un petit écart se creuse. Nous prenons confiance au fil des matchs et les attaques sont propres et bien menées. Quelques défenses viennent compléter le tableau. 2 victoires pour débuter, cela fait du bien au moral et l’ambiance est au top. Les « premières années » apportent leur touche personnelle.

Nous jouons donc un ¼ de finale qui s’avère compliqué contre un groupe jeune, physique, rapide et déjà plein d’expérience avec ses sélectionnées du groupe France. Les Magics enchainent les points, nous prenons un sévère 5-1. Nous décidons alors de changer notre défense de zone 2-1-2  friable en une défense de zone 2-2-1 avec un chien qui restera sur la talentueuse handleuse de manière à ce qu’elle ne touche plus le disque. Nous remontons donc à 6-5 et perdons sur un point plus ou moins litigieux, mais sans rancune.

L’équipe peut être fière de son match malgré la défaite. Les consignes, pas si simples à improviser sur le terrain, ont été exécutées avec justesse et ont posé de gros problèmes aux adversaires.

Direction la douche, le ravitaillement pour l’apéro « de filles » et le repas.

Apéro sans garçon, on peut enfin se lâcher sur l’achat de tomates cerises et de rosé-pamplemousse… 😉

Un resto inoubliable avec une serveuse au taquet qui prendra même la commande pour nos « amis de compagnie »… et dont la définition de café gourmand restera à jamais dans nos mémoires. Les zygomatiques auront donc bien souffert pendant 2 heures et l’équipe est maintenant très soudée.

Dimanche 10 janvier 2016
½ finale du tableau de la 5ème-8ème place. Les filles sont remontées à bloc et l’échauffement de Mounia est à son plus haut niveau avec des dives dans un couloir bétonné. Tout le monde s’en donne à cœur joie.

Le match contre les Miss Sunshine est plus difficile. Face à nous, de nombreuses joueuses expérimentées dont Gaëlle (ancienne joueuse Phoenix). Le match est quasiment à sens unique. Nous prenons donc un 13-2. Sévère mais mérité et une équipe en face très fair-play.

On retrouve donc nos premiers adversaires pour jouer la 7ème place. Nous avions déjà gagné de 4 points mais tout le monde sait qu’il est compliqué de gagner 2 fois de suite contre une même équipe. Cela s’en ressent sur le terrain et le match est plus serré que la première fois. Nous remettons donc notre défense de zone qui nous permet de gagner à la golden : 6-5.

Pour conclure, nous avons passé un week-end formidable avec une très belle 7ème place/12 sur le terrain et SURTOUT la cerise sur le gâteau : le trophée du FAIR-PLAY pour la première coupe féminine indoor de la FFDF.

FeenixNoires

Bravo à toutes, on a hâte de remettre ça l’année prochaine.

Merci à A2, auteure de ces lignes. Et si vous ne croyez pas à toute cette belle prose parfaitement authentique vous pouvez toujours aller vérifier les résultats, certes officiels mais moins sexy ici.

Royan 2015 : les Phoenix retournent à la plage

En cette période de fête des pères, neuf Phoenix préfèrent faire l’impasse sur le sujet pour se rendre à Royan disputer la phase retour du championnat Beach. Les Féénix sont présentes puisqu’on a trouvé si peu de mecs pour faire l’équipe.

Emmenés par Zim, dit Capitaine Speech, Aurélia, Evelyn, Marie, Mathilde, Fabien, Joël, Olivier et Tim portent haut les couleurs de Montrouge.

??????????????????????

La phase aller ayant servi de test, pour cette phase retour rien n’est laissé au hasard. D’ailleurs, vues nos performances à l’aller, nos têtes ont été mises à prix par la fédé et les autres équipes.

Capitaine Speech n’a du coup pas renoncé à la division des tâches et il a quelque peu améliorer les compétences de chacun.

Marie reste en charge du spirit. Olivier prend la plume pour écrire les speech de Zim. Tim poursuit sa mission timing. Ayant rencontré quelques difficultés à bien accomplir sa tâche à l’aller, l’équipe s’est cotisée pour lui confectionner un magnifique collier porte-montre qu’il ne pourra ni perdre dans le sable, ni oublier (quoi que…). Mathilde a pour mission de réaliser une … Mathilde. Connaissant les penchants d’Aurélia pour la sieste, elle est en charge du programme de récupération. Joël reste porteur de rhum et de cachous. Fabien est assistant Mathilde et pour finir Evelyn est Miss Tatoo, en charge de tatouer les capitaines des équipes adverses dans la ronde.

Samedi 20 juin
Mer Mud 2 – 13 Phoenix
Comme à son habitude, la fédé nous met la pression en nous faisant jouer le premier match du samedi à l’aurore. Nous appliquons la tactique de Capitaine Speech : « un jeu simple basé sur la circulation du disque en nous aidant des handlers (il faut bien qu’ils servent à quelque chose !) » (sic).
Evelyn est très en jambe et à la main chaude : sur une des premières actions elle est tout près du catch en zone. Bien démarquée une nouvelle fois c’est la punition pour les Mer Mud. L’équipe déroule bien en alternant petit jeu court et quelques longues. Tout nous sourit jusqu’à la victoire finale 13-2. Il faut avouer que pour ce premier match nous avions une arme secrète. Mister T (nous tairons son nom par respect) ayant oublié sa brosse à dent avait une haleine de chacal lui permettant :

– en attaque de maintenir son défenseur à distance
– en défense, d’asphyxier l’attaquant.

Nous perdrons hélas cette arme secrète, Mister T décidant de dévaliser une pharmacie pendant l’entre deux matchs.

Phoenix 2 – 13 Freezgo Cuatro
Nous retrouvons les Freezgo Cuatro que nous avions battus à l’aller mais non sans difficultés. Capitaine Speech perd le toss. Les Freezgo attaquent et marquent. Puis sur l’engagement, drop de pull de Mathilde et donc 2-0 pour les Freezgo qui engagent à nouveau pour … un drop de pull d’Olivier. Eh oui ça sert aussi à ça les handlers. Pour le point qui suit, pas de drop de pull et la première passe arrive dans les mains de Fab qui fait une fixette … et tente sa Mathilde sur Tim ! En vain… Cela fait 4-0 et les échanges au sein de l’équipe commence à être surréaliste. Un exemple ?

Tim : je peux être sur la ligne ?
Capitaine Speech: Pourquoi tu n’es pas encore rentré ?
Tim : Si… mais je n’ai pas encore joué….

Nous vous épargnerons le reste du match où tout fut à l’avenant. Seul point positif à retenir : nous avons certainement bien fait rire les Freezgo qui pour sûr ont dû nous mettre une bonne note au fair-play. Mais tout le monde, sur le coup a compris que c’était le match à oublier.

Phoenix 4-11 RFO Sultan
Encore une équipe rencontrée à l’aller. Nous avions cédé mais c’était un match accroché. Cette fois-ci, nous jouons sur leur terre et ça se sent : leur équipe est plus forte. Malgré le score, nous nous accrochons. Il y a d’ailleurs quelques magnifiques points et notamment un dive d’anthologie d’Aurélia en end zone. Les mauvaises langues diront qu’il n’y a là rien d’exceptionnel : Aurélia était juste pressée de retourner faire la sieste.

D’un point de vue sportif, le bilan de la journée est très moyen. Nous terminons dans la poule basse. Heureusement, le match contre RFO, en dépit de la défaite, nous a redonné le sourire car nous avons tout de même jouer à l’utimate.

Il est alors temps d’aller se prendre une petite glace avec beaucoup de chantilly avant de se baigner. Puis direction une autre plage (eh oui quand on vous dit que le beach c’est top), pour un apéro face à la mer et au soleil couchant avec les Frogs.

Certains ont encore du jus à revendre : Zim et Oliv s’illustrent au Molky, Fab fait le beau sur la plage, Joël travaille ses courses et ses lancers avec Tim, Marie fait des photos d’art conceptuel, et bien sûr apéro oblige, Aurélia, Evelyn et Mathilde picolent et siphonnent les bouteillent de pamp’ !!

Après l’apéro, les Phoenix affamés foncent à la Boucherie. Sur place, comme les frites sont bien belles, les filles hésitent puis se laissent tentées. Pour le reste c’est toujours un bel esprit Phoenix Family® qui règne. La preuve : Marie poursuit dans l’art conceptuel en animant un atelier d’écriture surréaliste pendant que Mathilde fait du rodéo à l’entrée du resto et que Fab joue avec une tongue d’Aurélia, qui perd son sang froid et étrangle Olivier, dont le seul tort était en fait de siroter le cocktail de Zim, parti faire une pause à l’extérieur pour manger des cachous avec Joël alors que Tim surveillait l’heure du départ et qu’Evelyn improvisait une séance Tatoo. Vous suivez toujours ? Plus nous. Nous regagnons nos pénates pour être au top le lendemain.

Dimanche 21 juin
Phoenix 9 – 3 Céréales Killers
Encore une fois réveil au petit matin. Aurélia ronchonne déjà : on est loin du quota de sommeil syndical. Marie est en petite forme : sur le coup, on pense que ce doit être une conséquence de son tout récent passage au quart de siècle … (le diagnostic médical sera plus sévère : double tendinite du moyen et du grand fessier !!). Du coup elle se contentera de prendre des photos depuis le bord du terrain. Nous sommes sérieux aussi bien en défense qu’en attaque. Nous alternons défense en zone et indiv. Et cela paye. Nous nous détachons peu à peu pour prendre le large même si l’opposition des Céréales Killers est plus intense que ne le laisse paraître le score. Pour finir, avant la traditionnelle séance tatoo d’Evelyn, Capitaine Speech fait un discours d’anthologie qui sans aucun doute nous a permis d’engranger quelques points au fair-play.

Phoenix 8 – 4 Magic Disc 2
Il est midi le soleil tape. Il fait beau et chaud. Alors que les vacanciers se battent dans les cabines en bord de plage, les Phoenix préféreraient jouer à l’ombre plutôt que de rôtir au soleil. Capitaine Speech mets sa casquette. C’est l’heure d’affronter les Magic pour notre dernier match de la saison. Les Magics sont forfaits-joués et se font renforcer par les Mister Friz. Ils sont du coup plus nombreux que nous. Par contre, lorsqu’il s’agit de mettre en place une tactique c’est un peu la panique car certains ne comprennent pas (un peu comme lorsqu’Houcine tente un play avec des Pious…). Pour ce dernier match, c’est plutôt Phoenix Perform ©  ! En effet Fab place une Mathilde et Mathilde en fait de même qui de peu aurait pu être une passe décisive. JoëlJoël n’a jamais autant mérité son nom : il est partout et accessoirement tout vert. Aurélia multiplie les défenses. Le match se termine par du Phoenix Champagne ™ avec une longue d’Oliv’ pour JoëlJoël de zone à zone.

Une petite baignade puis c’est le retour vers Montrouge non sans qu’Olivier effectue un p’tit cut contre cut grâce à Waze-Joël pour semer Timy.

C’est fini 🙁 . Nous terminons comme Capitaine Speech l’avait annoncé en AG 5ème sur 8 (ce qui pour la fédé est en fait 13ème sur 16 de la D2) … et cerise sur le gâteau, nous remportons le fair-play. Nous avons, pour sûr, rempli au moins un des objectifs de notre nouvelle Présidente : le Phoenix Family ®.

Alors prêts pour y retourner en septembre 2016:-( avec le nouveau calendrier de la fédé ?

Si tout cela vous paraît improbable vous pouvez toujours vérifier sur le site officiel de la fédé.

Et en cadeau bonus, le résultat des cadavres exquis sans contrepèterie de la Boucherie.

Trois instants d’ultimate :

Joëlita plonge Marie de la victoire entre deux grains de sable pendant la pause glace.
Un capitaine crêpe roule un drop de pull à Marie dans la voiture quand Olivier a fait un drop de pull avec plein de sable sur la gueule…
La douceur du sable sur les pieds de nos oisillons dive couramment l’allemand à l’arbitre dans l’herbe, à l’ombre des arbres et sous l’horloge lorsque le soleil se couchera à l’Est.

Deux résumés de match :

Match contre les RFO
Une grosse salade et c’est reparti, RFO nous voilà. Quand soudain l’incroyable se produit : Zim se retient de balancer une longue pour faire une passe à Jojo qui envoie sa longue en coin pour un dive d’Aurelia. Aurélia a marqué un point ! [Zim t’es pas Q10 !! ]. C’était donc un très bon match pour finir la journée, dommage que n’est pas tenu le tepu. Malheureusement trop d’eau, c’est pas bon pour les tatoos : ça n’accroche pas et encore moins sur les joues. Pffff…. Malgré un jeu serré et une ambiance « chauds », la chaleur semble vaincre les Phoenix…Malgré la blessure de la joueuse clé du match précédent, Marie, l’équipe s’est bien battue lors de ce dernier match du samedi.

Match contre les Freezgo
En ce deuxième match de la journée, les Phoenix affrontent les Freezgo 4. La verve de nos enfants du frisbee était prête à en découdre avec cette équipe hétéroclite de bleu vêtue. Nous nous sommes pris une belle déculottée. Après les deux pulls moufles évoqués ci-dessus, Tim supplie la team : « je peux rester sur le terrain car pour l’instant je n’ai pas beaucoup jouer ». Ils sont très forts. Yolande a sorti la bouteille de pastaga et pif paf badaboum. La légendaire urbaine Yolande venait de payer son dive. Heureusement qu’il n’y avait pas de coquillages. Bon sérieusement,quand est-ce qu’on rentre se coucher ??

 

Assemblée générale 2015

Ce jeudi 18 juin, le Président Kao lançait un appel, un appel pour participer à l’assemblée générale du club. Il présidait ainsi la cérémonie au stade Maurice Arnoux, hélas sans la présence de notre blonde secrétaire partie vers de plus vertes contrées.

Ce fut naturellement l’occasion de présenter le bilan, notamment sportif, de l’année.

On retiendra :

  • au total 8 équipes engagées sur l’ensemble des différents championnats(du jamais vu): à savoir 4 en salle, 2 en extérieur et 1 sur sable ;
  • les Phoenix’Trem Champions de DR2 en salle et qui joueront donc l’an prochain en DR1;
  • les Phoenix (équipe 1) qui se maintiennent dans l’antichambre de l’élite en salle à sa voir en Nationale 2 ;
  • une accession aux phases finales pour l’équipe mixte des Phoenix en extérieur sans toutefois transformer l’essai et parvenir à la division 1.

Et tout cela dans la bonne humeur puisque le club remporte deux trophées du fair-play : les Pious remportent le trophée du fair-play en extérieur et les Phoenix en font de même pour le dernier championnat de l’année à savoir le championnat sur sable.

Après le rappel de ces résultats, il était temps de se projeter pour la prochaine saison 2015-2016. Chacun présentait son projet. En voici quelques extraits rendus anonymes.

« Mon projet de Président : ne pas être Président ! »
« Cette année je vais essayer de me rendre plus disponible, même si ça va être dur d’avoir plus de 6 mois d’arrêt de travail… »
« Mon projet : vous habillez pour l’hiver »
« Mon projet : juste faire un tournoi »
« Je ne souhaite plus assurer les fonctions de trésorier alors j’ai mis le club en déficit. Et pourtant ça sent la réélection à l’unanimité… »
« Trésorier du vice, pourquoi pas ? »
« Perform, family & Q10 »
« Mon projet : faire écrire Mathilde »
« Le web c’est bien parce que ça peut se faire d’Evreux »

Après une petite pause sous forme de défilé de mode patochien et de séance découpage pour cause de préparation de kermesse, ce fut le moment des votes. Certains, imaginant qu’il n’y aurait pas trop de renouvellement, trouvaient déjà que le produit de ces urnes dégageraient une odeur banale. Que nenni ! puisque le Président des Phoenix sera une Présidente Féenix.

Présidente : Momo

Vice-Présidents : Joss, Kao, Sylvain

Secrétaire : Kao par interim

Trésorier : A2
Vice-trésorier : Zim

Web-master : Oliv’
CoWeb-master : Fab’

Côté entraînement, ce sera Houcine qui assurera au poste d’entraîneur en chef. Avec cette année une formation de trois coachs : Jérôme, Kao et Mousse.

Infidèle aux traditions pour cause de faute de temps, il n’y a pas eu d’élection de meilleure progression et de Phoenix le plus chaud. Le vote devrait se faire par voie électronique. A suivre…

Comme annoncé, les résultats des récompenses Phoenix

Comme chaque année, nous avons fini la saison sportive en récompensant les Phoenix qui se sont particulièrement illustré(e)s.
Voici les résultats de nos votes:

Meilleure progression : Timmy bien entouré sur le podium puisque talonné par  Marie et Ségo
Phoenix le plus chaud : fallait-il un vote? C’est bien entendu inénarrable Patoche qui truste à nouveau la plus haute marche de ce podium. Par contre moins bien escorté puisqu’encadré de Jérôme et Oliv’.

Tim succède donc à Sylvain, et Patoche à lui-même…..Seule A2 avait réussi à le déloger il y a 2 ans.
A noter aussi que Jérôme remporte le Phoenix ladder, devant Max et Tim, et devient « meilleur coéquipier Phoenix » en indoor.

Voilà maintenant il ne reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances à toutes et tous. Rendez-vous début septembre pour la reprise.
C’est aussi valable pour toi, fidèle lecteur, qui nous suit à travers le ouaib, vient nous rejoindre dans le monde réel au stade Maurice Arnoux, que tu aies ou non déjà tâté du frisbee.

2015 Tsunamixte

RECORD AU TSUNAMIXTE

7ème participation pour les Phoenix de Montrouge à la dixième édition du tsunamixte et meilleure performance jamais réalisée avec une excellente 10ème place sur 32 (record précédent : 12ème sur 24).

2015Tsu06

Et pourtant, sur le papier, la poule pouvait faire peur : SUN, Famille Schmurtz (plusieurs fois vainqueur du tournoi) et Pucerons.

SAMEDI

PHOENIX – SUN :

1er match du samedi matin contre le SUN, il ne faut surtout pas rater notre entrée dans le tournoi face à nos amis ex-Phoenix : Nelly, Smaïn et Jouls.

Le jeu est plutôt serré, nos attaques sont fluides et font mouche à chaque fois. 1ère victoire qui donne le ton du tournoi.

Malheureusement, nous perdons Houcine sur blessure, mauvaise réception sur point en zone et ce sont les croisés qui lâchent. Les garçons vont tourner à 5.

PHOENIX – PUCERONS :

2ème match contre nos jeunes voisins du PUC : les pucerons. Leur manque d’expérience et de technique leur font défaut. Nous restons sérieux sur chaque point. Score sans appel : 12-3, nous continuons sur notre lancée.

PHOENIX – FAMILLE SCHMURTZ :

3ème et dernier match de poule contre la famille Schmürtz. Famille recomposée mais toujours avec de très bons joueurs issus de clubs différents. Le match ne bascule de notre côté qu’à la fin et nous avons pu voir une équipe déterminée à réaliser un beau parcours.

1er de notre poule, nous devons jouer le 2ème de la poule H : les Spin-Up de Belgique (vainqueur du fair-play).

PHOENIX – SPIN-UP : 

Leur excellent numéro 10 continue à nous mettre la misère (comme sur tous ses matches) et les quelques erreurs individuelles de notre part nous font perdre le match de 2 points : 10-8. Dommage, ce ne sera pas la poule haute mais les places de 9 à 16 que nous jouerons le lendemain.

SOIREE

En attendant, place à la soirée, les Phoenix ont mis leurs costumes de lumières : Buzz et Woody, Véronique et Davina, la paire de rasta et la paire d’as…

2015Tsu01 2015Tsu04 2015Tsu05 2015Tsu03 2015Tsu02

Et c’est parti pour le resto. Au menu du jour : chansons cochonnes des Pucerons contrées par les Fist-Up et les discours d’Houcine.

Suite de la soirée à la salle des fêtes de St Pierre les Nemours (avec un Jérôme en feu pour sa dernière soirée de futur papa).

Retour à l’hôtel avec horaires décalés pour certains, une dernière chansonnette et au dodo tout le monde.

DIMANCHE

Le réveil est difficile malgré une heure de 1er match favorable : 10h45…le rêve

Les Phoenix se présentent au gymnase avec un objectif : battre cette fameuse 12ème place.

PHOENIX – FIST-UP :

Le 1er match contre les Fist-Up est important. Nous jouons un très bon frisbee et enchaînons les points avec du super jeu offensif et une alternance de zone qui « enfonce » les Fist-Up.

Score large et un joueur MVP élu par les adversaires : Papito.

Nous allons donc jouer les places de 9 à 12.

PHOENIX – Mrs & Mr Friz :

Le deuxième match du dimanche contre les Mrs & Mr Friz promet d’être chaud. Tout le monde connaît les qualités de Mitch. Jérôme décide donc de couper leur jeu sur une zone à 4 et un chien : Mousse programmé pour empêcher Mitch de recevoir le frisbee. Cette nouvelle défense s’avère payante et les attaques sont fluides. Victoire écrasante : 12-4 et dernier match pour la place de 9 et 10.

PHOENIX – DISCOBOLS :

Ce sera les Discobols de Nîmes qui nous feront face (en se mettant à genoux…).

Guchés à plus d’1m80, tous les joueurs sont au-dessus. Leur défense très collée nous empêche de développer notre jeu et nous oblige à balancer des longues dans leurs mains.

Leur jeu en upside est incontrôlable, ils sont toujours plus haut. Le jump d’Houcine nous fait défaut. Quelques pertes de contrôle et c’est la défaite. Dommage mais ils sont réellement meilleurs et ont su attaquer notre zone par du très petit jeu au milieu en passe et va.

Malgré une défaite au dernier match, nous sommes satisfaits de notre tournoi par le classement, par l’ambiance et la cohésion.

Le « on se tape dans les épaules » nous aura porté et soudé tout le week-end. Il devient donc le réflexe Phoenix pour le futur lors des championnats.

Le point négatif restera la blessure d’Houcine au 1er match.

Merci à tous : Jérôme, Kao, Antoine, Houcine, Mousse, Papito, Momo, Mathilde, Aurélia, A2 et Yaya : supporter qui nous aura apporté les bons conseils sur la sideline et soutenu pendant les moments difficiles.

Bravo aussi aux supers actions :

  • Catch à une main en zone de Papito en position funambule
  • Catch et point d’Houcine qui n’aura pas lâché le frisbee malgré sa mauvaise réception
  • Derniers points des matchs d’Aurélia
  • Le dive défensif d’Antoine
  • Les dives offensifs de Kao qui l’auront fait briller malgré ses brûlures (mais ça c’est pas grave Kao… 😉

VIVEMENT L’ANNEE PROCHAINE POUR RENTRER DANS LE TOP 8.

D2 Indoor – Phase retour

Après être passé tout proche de la poule haute lors de la phase aller, l’équipe 1 se déplaçait les 7/8 Février à Fontenay le Comte pour se maintenir en D2.

Pour relever le challenge, une équipe 1 inédite avec Adrien, Antoine, Jérôme, Joss, Julien (Mousse), Kao, Kooky, Nicho, Wilhelm avec bien sur une pensée pour les absents/blessés Eric, Houcine, Maxime et Yanis.

10801762_1014977465196480_189981892844242464_n

SAMEDI

Un voyage sans soucis où la chance fait que l’on s’arrête au même aires d’autoroute. Nous profitons de l’offre MILKA pour se parer de magnifique lunettes de soleil.

10014581_1014358091925084_9033360984570602942_n

Phoenix – Sun 2 : 9-7

Nous avons tiré les leçons du match amical du mardi et mis en place une défense contre le jeu rapide en longue du Sun. L’entame de match est sans fautes et nous permet de mener 5-1. Le Sun revient dans le match mais nous conservons de la lucidité en attaque lors du cap pour finir ce match sans se faire peur.

Phoenix – UV : 10-9

Deuxième match du samedi face à une équipe mixant l’expérience et la jeunesse. Comme contre le Sun l’entame est sérieuse et nous prenons de l’avance avant de nous faire rattraper et d’attaquer le cap a +2. Une passe dans le mur permet aux UV de revenir à 9-9 et de s’offrir une golden.

Nous avons l’offense, il s’agit donc d’être lucide sur le dernier point. Nous déroulons et Jérôme marque le point néanmoins il n’a pas utiliser seulement ses mains pour le catch mais également pour écarter son défenseur. Finalement on reprend le même schéma mais sur Kooky pour l’emporter.

L’équipe est récompensée de ses efforts, nous allons regarder le match de rugby dans un bar du centre-ville, suivi du traditionnel repas à l’internat avant un petit moment de panique car il manque des lits dans nos chambres :(; une fois le soucis réglé c’est quartier libre, débat sur le fair-play pendant que d’autres vont sympathiser avec les autres équipes.

 DIMANCHE

Après avoir été réveillés en fanfare par Jérôme, tout le monde est bien à l’heure pour partir.

Phoenix – Tsunamis 2 : 8-5

Le Sun vient de faire un match référence nous permettant d’avoir accès au terrain bien en avance de l’horaire prévu et donc de bien s’échauffer (un peu trop ?). Les Tsunamis nous opposent beaucoup de résistance et nous tiennent très bien en défense nous obligeant à multiplier les passes et à faire montée la pression. L’équipe n’est pas sereine et les erreurs en découle, le niveau monte un peu et il faut se reconcentrer et s’appuyer sur notre défense pour pas passer à coté du match. Nous maintenons un écart à +2 pour attaquer le cap et conclure le match.

Phoenix – Ziggles : 12-8

Pas de calcul à faire, si nous gagnons ce match le maintien est assuré. Nous commençons en défense et la ligne de D fait le travail pour nous permettre de remporter le premier point sur un énorme dive de Kooky. Les Ziggles jouent en longue en profitant de leur taille, de notre coté nous progressons avec des attaques rapides. Les points s’enchaînent des deux cotés mais notre défense récupère plus de disque. Les Ziggles tentent la zone pour nous perturber, nous perdons le premier disque mais par la suite les tranchettes et la sérénité font la différence.

Phoenix – 33 Tours : 11-5

Le maintien est assuré mais le coach demande de rien lâcher pour le dernier match face aux Bordelais. L’équipe applique les tactiques et cela nous permet de faire la différence afin de s’offrir une dernière victoire avec le sourire.

Dans le même temps, on apprend que Freezgo, Raging et Jack’s Suns nos adversaires de la phase aller ont validés leur ticket pour la D1, félicitations à eux.

L’équipe du Sun 2 valide également son maintien sur cette phase, le souhait réalisé lors du match amical se réalise et nos deux équipes se maintiennent;

 

2014 Nemours Piou

Vous aviez déjà eu un aperçu du week-end de la phase aller à Créteil par les PhoenomèneX et à Nemours en version X’Trêmes. Voici le même week-end vu à hauteur de Piou par Cédric et avé l’accent cong !

 

Tout ce qui va suivre est vrai, puisque je l’ai entièrement inventé. Quoique…
C’aurait pu être avec fébrilité que beaucoup d’entre nous eussions pu nous présenter ce matin du samedi 29 novembre devant le gymnase de Nemours – cet antre au bout d’un curieux labyrinthe créé par le GPS qui fait que pour aller d’un point A (sortie d’autoroute) à un point B (ledit gymnase), il faille faire un improbable détour à achever de congeler un Sylvain en scooter.

Pour mieux comprendre ça donne ça :

GPS de Patoche réglé en mode Grand Prix

GPS

Résultat de la course pour Sylvain et son scooter à leur arrivée devant le gymnase.

SylScoot

Heureusement, un JoelJoel qui oublie son sac, un Patoche qui déploie tout son « humour » et une bonne ambiance matinale générale dédramatisèrent la situation.

Quelle meilleur façon de commencer ce tournoi, justement, que d’affronter l’autre formation des Phoenix ?
Une formidable transition, même si les X’trem bénéficiant d’une meilleure cohésion et surtout d’une bien plus grande expérience, n’étaient pas à notre portée. Un score sans appel de 13-2 et une sensation d’impuissance face à une équipe qui connaissait parfaitement nos dispositifs tactiques.
Heureusement, il est des batailles que David peut gagner face à Goliath, et le « jeu de la pièce » fut brillamment mené et remporté – le tout malgré un record du monde ad vitam eternam du porté de pièce le plus court, avec une superbe performance de 5 cm, réalisée par Ludo « l’homme qui n’avait pas de fesses ».
Le deuxième match ne fut pas simple non-plus puisqu’avec les Tsunamis en face, on commençait le tournoi face aux deux meilleures équipes de la poule. Un peu plus de liberté dans l’utilisation de notre stack et dans nos mouvements. Mais après un temps d’adaptation ils purent dérouler, et le match s’acheva sur un score sans appel de 11-2, conclu par un superbe pull drop de … (Chut on ne balance pas, cong).

Fin de la première journée, et malgré un goal-average pas très glorieux, le plaisir et l’émotion de cette première expérience l’emportent.
Grands moments d’intégration et de cohésion – ainsi, bien sûr, que de légers bizutages pour les nouveaux – lors de l’apéro dans les chambres de l’hôtel puis du repas le soir, avec de polémiques photos prises par Patoche (et plus si affinité – mais ce qui se passe dans un Formule1 reste au Formule1…)

Dimanche, jour du seigneur : qu’est-ce qu’on a ? Des Phoenix à l’heure ! (Cette phrase, bidon, ne peut même pas prétendre être un alexandrin, mais le comité de rédaction a décidé de la garder). A l’heure pour la reprise, donc, et il fallait également partir à point : en effet, il y avait ce jour-là trois matches à jouer dont le premier contre la seule véritable équipe de nouveaux – et donc celle qui était a priori la plus à notre portée.
Ce fut en effet un match serré face aux Révos, dans lequel pratiquement tous les nouveaux ont marqué pour arriver à un score à la fin du temps règlementaire de 5-4 pour nous ! Mais le +2 en vigueur nous amènera finalement à perdre sur le fil 7-6. Un peu de déception, mais la sensation d’avoir enfin existé et d’avoir effleuré une première victoire.

Le match suivant fut un peu bizarre pour votre serviteur qui a accusé le coup d’une mauvaise nuit et conséquemment un passage à vide ainsi qu’une perte de lucidité coupables qui l’ont poussé à n’entrer que brièvement et à ne pouvoir relater décemment les événements. Le match contre les Frogs se terminera sur le score de 11-4 en faveur des grenouilles.

Après s’être restaurés à la super buvette, nous étions tous beaucoup plus fringants pour aborder le dernier match. Patoche perdit pour la première fois le toss, ce qui laissait envisager un tournant dans ce tournoi.
La bonne forme se voyait sur le terrain avec de bons appels assurant enfin de la continuité dans notre jeu. LesFly prirent cependant l’ascendant avec une grosse série de points qui nous maintint à distance. Malgré un sursaut d’orgueil et quelques points marqués – pour remercier coach Houcine, qui nous demandait de tout donner sur ce dernier match -, nous nous inclinâmes sur le score honorable de 12-6. Et cette sensation d’en avoir encore sous la semelle.

Derniers de ce tournoi et donc reversés, après les matches retour, dans la poule basse, serons-nous en plus rétrogradés si une nouvelle division inférieure venait à être créée ? On n’en est pas là, et on est même plutôt ravi de cette première expérience et satisfait de la progression manifeste, a fortiori dans une équipe soudée où à régné la bonne humeur !

A suivre …

2014 Tournoi Telethon Indoor

Merci à ceux présents pour ce petit tournoi téléthon bien sympatoche !
C’était fun ! et c’était pour la bonne cause !! Le club a ainsi pu reverser les bénéfices du tournoi au téléthon par l’entremise de Joss.

TelethonPhoenix2014 (480x640)
Merci aux deux équipes des Disco Bulles pour leurs présences et leur sympathie!

Résultat des courses :

NUT termine premier du tournoi et les X’Trêmes emportent le trophée du fair-play.

Rendez-vous l’an prochain

______________

 

Telethon2014Phoenix

 

DERNIERE MINUTE : Tu as vraiment envie de jouer mais tu te rends compte que tu as oublié de t’inscrire sur le doodle dans les temps. Alors bonne nouvelle pour toi. Les inscriptions ne sont pas tout à fait close, et donc dans la limite des places disponibles les joueurs qui se présenteront le jour du tournoi pourront s’inscrire individuellement. (Comme il est sympa ce club !)

Voilà les inscriptions sont closes pour la troisième édition du tournoi des Phoenix de Montrouge organisé en partenariat avec la Mairie dans le cadre du Téléthon. Au menu 8 équipes s’affronteront dont une équipe fil rouge le samedi 6 décembre. Pour voir la composition des équipe, cliquez là -> Téléthon – Planning et équipes

Le premier match démarrera à 10h20 pétantes. Par contre le gymnase sera ouvert dès 10h00 pour permettre aux sportifs de se changer et de s’échauffer.

L’adresse : Gymnase Rabelais, passage Draeger à Montrouge. N’hésitez pas à venir accompagné, puisque le gymnase dispose de tribunes d’où l’on pourra admirer vos exploits.

Pour accéder au passage Draeger, empruntez l’entrée située au 48 avenue Henri Ginoux.  Accès possible également derrière la mairie, rue du cadran solaire. Bon en gros c’est .

Rappel du règlement :
– match en 20 minutes sans limite de points. Cap+1 UNIQUEMENT en cas d’égalité ;
– classement selon le nombre de victoires, puis goal average général, puis si nécessaire goal average particulier.

Rappel du règlement (en espèces sonnantes et trébuchantes) : le paiement des inscriptions (5 euros) s’effectuera sur place dans une urne qui sera ensuite remise au Village Téléthon.

Une buvette sera mise à disposition dans le gymnase avec du liquide et du solide au menu.

A noter également que sur place, les joueurs disposeront de vestiaires et de douches.

Enfin, si vous le souhaitez, vous aurez également la possibilité de visiter le village du Téléthon qui sera à proximité du village.

2014 Indoor Créteil DR2 Phase aller

Avant de commencer à vous raconter ce qui c’est passé à Créteil ce week-end, il faut que vous sachiez que l’équipe Phoenix 4 n’a pas joué sous le nom des oeufs de phoenix mais sous le nom de PhoenomèneX ! En effet, après un long débat sur le fait que les phoenix ne naissent pas d’oeufs mais de cendres, le nom a été changé par soucis de cohérence (et la crainte d’être dispersé au quatre vents…).

Voilà pour l’intro, maintenant place au récit des aventures des phoenomèneX!

PhoenomeneX-2014-Creteil

 

L’arrivée au gymnase s’est fait au compte gouttes : la majorité de l’équipe arrivant en transport en commun (et oui Créteil c’est pas loin !). Première inquiétude du week-end, où sont les maillots ??? Coach Juju rassure : avec Coach Yaya !!! Deuxième inquiétude du week-end : où est Coach Yaya ??? Mais la question est à peine posée que le voici arrivant avec tous les jeux de maillots manquant. L’échauffement peut commencer !

Et il fallait vraiment y aller pour s’échauffer (et se réchauffer) vu la température extérieure.

Enfin arrive le premier match : Disc’KO-PhoenomèneX (13-0)

Et pour commencer le championnat… Une attaque de zone ! Oui oui le truc que l’équipe a travaillé il y a moins de 24h ! Evidemment l’entame du match a été difficile, mais la progression de l’équipe sur ce match a été Phoenoménale ! A la fin, on pouvait dire on est une équipe et on a (presque) plus peur des défenses de zones ! LE mot d’ordre du match a été : « dans les trous dans les trous » (petite pensée à Patoch’ et aux Pioux à ce moment là…). Je tiens à souligner que malgré ce que laisse sous-entendre le résultat, l’équipe est allée jusqu’au cap ! Et cela grâce à des points plus disputés en fin de match.

Deuxième match : Little Team SunShine – PhoenomèneX (9-5)

Un match plus accroché, et qui rentrera dans l’histoire puisqu’il s’agit des premiers points marqués par les PhoenomèneX ! Ce match restera l’un des matchs référence puisque d’après Coach Juju : « On a vu du jeu Phoenix dans ce que vous avez produit ! ». Bon alors certes tout n’était pas parfait mais le fun y était !

Troisième match : Iznogood 2-PhoenomèneX (12-0)

Match d’une intensité physique sans précédent ! Nous n’avons rien lâché malgré une différence de physique et de technique notable. On retiendra ce match par l’excellente attitude de l’équipe qui n’a rien lâché. Le résultat est ce qu’il est face à une équipe qui joue la monté en DR1, mais l’essentiel n’était pas là.

Samedi soir : Pizzeria-PhoenomèneX (0-13)

Résultat sans conteste…

Quatrième match : Ah Oh Puc 3 – PhoenomèneX (13-4)

Ah les matchs du Dimanche matin… Dans ce match il y a eu deux matchs : les Pucs contre des phoenix endormis puis des Pucs contre des phoenix enfin réveillé et ayant soif de victoire ! Mais dommage, le réveil a eu lieu trop tard, les Pucs s’étaient déjà confectionné une large avance…

Cinquième match : FU3 – PhoenomèneX (8-3)

Le match a été très accroché face a une équipe très jeune mais extrêmement discipliné !

Sixième match : PhoenomèneX – Ah Oh Puc 5 (8-6)

LE match que tout le monde attendait : celui où on joue l’avant dernière place du championnat ! Match très disputé : les phoenix sont devant au tableau dès le début, mais les Pucs sont en embuscade juste derrière ! Les mots du Coach Yaya à la fin du match : « vous m’avez fait m’arraché tous mes cheveux ! ». La fatigue étant présente, ce match n’a pas été le plus propre du week-end mais nous avons réussi a arraché une victoire !

Pour consolider encore l’esprit de groupe naissant de cette équipe, Marie (qui connaît tous les burgers king de France et de Navarre) a proposé qu’on aille manger au Burger King. Très bonne initiative !!!

BurgerKing

Encore merci à l’équipe !!!

2014 Indoor Nemours Aller

Vous trouverez déjà ici la prose élégante de Wil’ pour vous faire vivre une expérience extrême. Elle sera bientôt complétée par celle de BTB relatant les performances piouesques à Nemours et celle de Fab pour les prouesses des Oeufs de Phoenix à Créteil.

En attendant ambiance funky à Nemours … et video de la semaine à Créteil !

FunkyNemours

————————————————

La phase aller vue par les X’Trem et racontée par Wil’

Samedi 29 novembre

13h15, arrivée à Nemours dans la Fiat 500 de Jon, sans soucis, sous un beau soleil de Novembre. Après avoir essayé d’arracher la porte chacun notre tour, on parvient enfin à rentrer dans le gymnase. Des têtes connues apparaissent : des Pious ! Certains la mine stressée, d’autres plus décontractée… Tous à l’échauffement, mené militairement par Patoche, sous l’oeil d’Houcine. Quelques X’trem aussi, avec notamment Sly qui essaye de récupérer ses doigts, perdus pendant les 3h48 de route passé sur l’A6… Bref un bon week-end qui s’annonce !

Tenues équipées, prêts à diver ! Les affaires sont posées dans les gradins, où la vue d’en haut permet d’admirer le terrain. D’autres ont préféré la vue sur la buvette… Bref, la confrontation entre Pious et X’trem va commencer, il faut vite se mettre dans le bain !

pioux'trem

D’un coup retenti un « Ligot a pas son certificat ». Merde, c’est moi, pas grave il est sur ma boîte mail… Note pour plus tard : » se méfier des coins paumés », parce qu’il existe encore des endroits où l’accès à internet est impossible… Bref, grâce au super téléphone d’Houcine (merci encore), le certificat est récupéré (en 10 min). L’échauffement n’a pas été terrible pour moi, mais les autres X’trem sont bouillants !

1er match : Les Pious

Objectif : Installer notre jeu / Faire une grosse opposition / Prendre confiance / Récupérer nos premiers automatismes

Les Pious s’accrochent tout au long du match, malgré un écart au niveau technique. Le score est sévère : 13-2. Avec un peu plus de réussite chez eux, le score aurait pu moins l’être. En tout cas, on ressort content de notre match, avec le smile, et on a vu des débutants décomplexés ! Après la ronde, Olivier sort une pièce de 2€, qui ne servira pas qu’à régler l’apéro… et c’est à ce moment là que les Pious ont pris leur revanche, notamment grâce à 2 lancers directement dans la cible contre 0… Finalement n’est pas fanny qui croyait l’être…

2eme match : Les Révos

Objectif : Confirmer le premier match / Trouver plus d’automatismes /Faire un match sérieux

La pression est mise directement en défense, où les débutants, comme les expérimentés des Révos ont beaucoup de mal à faire circuler le disque. Leur seul solution est de lancer des longues, mais une bonne vigilance des X’trem a permis d’empêcher là encore d’encaisser des points. A la fin du match, là encore le score est sévère, les Révos encaissant un 13-1. A noter, une belle Callahan de Matt et une non moins belle passe de Joel Joel à Marco qui regardait le point depuis la sideline…

Fin des matchs pour aujourd’hui, rendez-vous au F1 pour une bonne douche chaude, rien de plus agréable lorsqu’on a vu a quel point la température est tombée…

Une fois lavés, A2 en bonne gestionnaire a prévu une séance de récupération, avec notamment étirement, boissons hydratantes et diverses victuailles pour refaire le plein d’énergie. Matthew nous avouera que les Phoenix sont sa deuxième famille, et qu’il voulait que A2 soit sa deuxième maman. Des nouveaux surnoms apparaissent, Câlin, Royal, BTB  … Enfin bon, il fait faim quand même ! GOGOGO Grilpiz !

Les Phoenix sont sérieux ce weekend, avec une demande massive de boissons hydratantes et jus de tomate pour récupérer de leurs efforts. La commande est passée, et après avoir fait pousser le blé, récolter le grain, fait de la farine pour la pâte, les premières pizzas arrivent… Bilan de la soirée, quelques Phoenix bien hydratés et avec la peau du ventre bien tendue… Il est temps d’aller rejoindre notre lit bien chaud (sauf si un de vos coequipiers a laissé la fenêtre ouverte…)

Dimanche 30 novembre

8h45 Le réveil est dur, mais plus pour les Pious vu qu’ils devaient faire l’ouverture du terrain… Les X’trem arrivent sur place avant le début du match pour mettre l’ambiance mais aussi pour s’échauffer. Entre temps, Coach Maranda est arrivé par le corridor et a donné la consigne: gagner tous nos matchs. Pour lesX’Trem la fête est finie : on planque vite les boissons hydratantes.

3eme match : Les Frogs

Objectif : Confirmer l’état de forme

Les Frogs ont fait bonne figure la veille, et on a envie de monter encore en puissance, leur montrer direct que le match va être long pour eux… Le début de match est saignant. Un 3-0 est infligé aux pauvres crapauds en l’espace de quelques instants… Les points défilent les uns derrière les autres, pour terminer le match sur un cinglant 13-2, qui reflète la hargne des X’trem. Comme dans la fable de La Fontaine, le phoenix a dévoré le crapaud pour mieux savourer les graisses de fenouil qui l’accompagnent.

4ème match : Les Flys

Objectif : Faire un match sérieux / Se rassurer pour le dernier match

Les Flys font un super match et marquent des points sur de belles attaques grâce à une belle ligne de handling et des middles assez rapides. Mais ce n’est pas assez pour arrêter des Phoenix tout feu tout flamme, qui démontrent leur solidité collective. Score finale 12-5

5ème match : Les Tsunamis
Objectif : Gagner la finale / Jouer sous pression / Faire une béquille / Rien lâcher

Les organismes sont lourds, la fatigue commence à se ressentir… Mais c’est pas le moment de flancher, c’est une finale contre les locaux qui nous attend… Les Tsu commencent sur les chapeaux de roues et marque le premier point sur une série de belles passes ponctuées par un dive en zone. Le ton est donné. Les X’trem répliquent coup sur coup. 5-5. Coach Maranda propose de mettre la zone. Tactique payante, les X’trem infligent un violent 5-1. La vague a été vaporisée, l’invincibilité des X’trem conservées. Score final 10-6

Rendez vous à la phase retour fin février pour aller chercher la montée en DR1 !

Résultats officiels et ventilation poules hautes, moyennes et basses pour la phase retour les 21 et 22 février : c’est ici.

2014-Indoor DR2 – Teasing

Tu es amateur d’Ultimate et tu ne sais pas quoi faire le dernier week-end de novembre. No problemo, les Phoenix ont pensé à toi et te proposent :

– soit d’aller faire un petit tour du côté de Créteil, pour aller encourager les Oeufs de Phoenix, à savoir Adrien, Mika, Timothée, Mike la frite, Mathilde, Marie, Evelyne, Fabien, Mathieu W et Alexandre, sous le coaching de fer de Yaya et Mousse.

– soit de pousser un peu plus loin pour un site encore plus bucolique à Nemours où les Phoenix essaieront de truster les places d’honneur :

  • les X’trêmes – Momo, Joël2, Jon, Zim, Sylvain G, Matthew, Will, Marco, Papito emmenés par A2 sous la houlette de Jérôme – pour la première place de poule;
  • les Pious – Gaëlle, Aurélia, Ségolène, Samuel, Ludovic, Clément, Matthieu C, Cédric et Olivier emmenés par Patoche sous le haut patronage de Houcine – pour le fair-play, et plus si affinités.

Et puis, si vous n’êtes pas dispos,  le Dimanche faites comme notre président : aller à la messe. Il y va à la recherche d’un dieu pour des poussins. Vous irez tout simplement allumer un cierge pour Sainte Rita à notre attention…