Les Pious gardent l’œil ouvert ! Et le bon…

Ce week-end du 24 et 25 novembre les Pious Pious se rendaient pour la phase aller Indoor dans la ville chérie d’Evelyne, la ville sacrée de l’Ultimate en Ile-de-France, à savoir Nemours.

L’équipe emmenée par un duo de choc chic, à savoir Capitaine Aurélia, auteure de ces lignes, et Coach Patoche, était composée de : Anna, Marie Blondinette, Avrel, Chad, François, Jérôme de Sarah, JoëlJoël, Léo -1, Mat, Tatave.

Premier match face à Tsunami3

Tout démarre bien, jusqu’au moment fatidique : n’écoutant que son courage et son instinct maternel, pour protéger ses PiousPious d’une fulgurante contre-attaque, Capitaine Aurélia n’hésite pas à payer de sa personne pour défendre sur une longue fatale. Objectif atteint : le disc est bâché avec.. l’œil ! et avec en prime un beau maquillage permanent…

Mais c’est aussi la fin du résumé, car aimable lecteur, j’avoue ne pas avoir été très attentive sur la suite, d’autant que le coach m’a forcée à jouer sur le côté droit du terrain et pour le coup je n’ai plus vu grand chose des matchs.

D’ailleurs, j’en profite pour un appel à la dénonciation : quelqu’un peut-il me dire en mp qui était assis à ma gauche au resto le soir. Cette délicate personne a profité de mon handicap pour boulotter mon dessert à l’insu de mon plein gré. Et ça, ça me rend vénère ! Grave !

 

Merci à Aurélia, auteure de ces lignes et à sa vista incomparable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je reprends ici le résumé du week-end car je pense que le choc a été beaucoup plus rude qu’il n’en n’avait l’air. En effet Aurélia semble avoir perdu la mémoire puisque ce n’est pas du tout ce qui s’est passé ce week-end. En effet, Aurélia n’a été blessé que le dimanche : elle a donc oublié tout ce qui s’est passé le samedi.

Premier match du week-end plein de tension car la voiture de Capitaine Aurélia et de sa copilote Blondinette arrive avec 45mn de retard. On croyait à une blague quand elles nous ont prévenus qu’elles avaient loupé la sortie Nemours, mais on a commencé à s’inquiéter quand elles ont rappelé pour nous prévenir qu’elles avaient à nouveau loupé la sortie dans l’autre sens. Finalement le 3éme essai sera le bon et elles se pointent tranquillement au milieu de l’échauffement avec un Matt très discret, et bien après le captain meeting assuré par le coach déjà dépité. Faut dire que le Coach il s’y connait en orientation. Pour ceux qui ont la mémoire courte voir ici.

PIOUS : 8 / TSUNAMI3 : 7

Après une entame sérieuse et un 6-3 rassurant, les pious se mettent la pression et se font remonter 6-6 puis 7-7 pour remporter l’universe avec une Anna en feu dans la zone.

PIOUS :4 / SUN :11

Comme si une entame de match catastrophique ne suffisait pas, Léo-1 décide de tester les côtes de Jérôme en l’envoyant récupérer un disque dans le mur. 5-0 et 2 côtes en moins, le coach pleure sur l’épaule d’une charmante joueuse, ce qui a le don d’énerver Captain Aurelia et les Pious entament une belle remontée à 8-4. Mais le physique et la défense solide du Sun leur permettent de boucler le match sévèrement.

Une victoire une défaite pour cette première journée, tous les espoirs sont permis pour la poule haute, et le resto du soir en compagnie des PhoenomeniX va peut être permettre de décompresser…

Pour faire léger, nous nous nous retrouvons dans un restaurant chinois à volonté avec un excellent wok et même des hamburgers qui ne resteront pas gravé dans notre mémoire. Ce qui est étonnant et même inquiétant, outre la citation à l’entrée du resto “Un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un oeil” , c’est qu’Aurélia ne se souvienne même pas de la fontaine à chocolat ni du distributeur de Chantilly (ne cherchez plus ce resto il a fait faillite du coup) et du concours de gobage de Flamby qui ont bien égayé la soirée.

Une fois repue toute l’équipe rentre à l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil sauf pour ceux qui partagent la chambre d’Avrel qui a assurément bien dormi à en croire le volume de ses ronflements.

Dimanche matin tout le monde et à l’heure sur le terrain pour préparer cette deuxième journée même Aurélia qui a réussi à retrouver le stade du premier coup. Anna et sa fille sont remplacées par Chad et ses fils.

PIOUS:11 / ZEROGENES:4

Défense de zone caractéristique des Zérogènes très bien contrée par un coaching efficace qui met en place un jeu de patience avec dump-swing entre les handlers accompagnés de passes en knife ou upside vers les middles. Grosse entame à 5-0 puis remontée 6-4. Après un temps mort Zérogëne, resserrage de la défense passée en zone hybride. Mais Jérôme effectue une superbe air callahan en préférant bâcher le disque dans sa zone plutôt que de le catcher pour prouver à l’adversaire que les Pious sont sereins et déroulent jusqu’à la fin du match. De puis, ce geste technique porte son nom : c’est une BATOU !

La qualification en poule haute est donc toujours à portée après cette victoire.

PIOUS:5 / PUC:10

Match d’une grosse intensité, remontée des Piou à 4 -4 puis temps mort du PUC qui joue la stratégie en éliminant Aurélia sur blessure. Les Pious sont démoralisés et laissent filer le match malgré de belle défense qui ne sont pas concrétisées.

PIOUS:7 / IZNO:10

Belle entrée en matière des Pious qui mènent 2-0 mais ensuite quelques maladresses qui font qu’Izno fait le break et le garde jusqu’au bout.

Ce sera donc malheureusement la poule basse pour le retour malgré le retour en jeu du capitaine courage pour le match contre Izno.

Merci à Patoche, auteur de ces lignes, sans qui le résumé aurait été quelque peu lapidaire.

CHAUDS !

C.H.A.U.D.S. !

Voici le week-end en 6 lettres (et 6 matchs) de la phase aller DR1 indoor qui se tenait à Montrouge (Merci la Mairie !) le week-end du 24-25 novembre 2018

L’équipe coachée par Emilio et Jon étaient composée de Cap’tain Oliv’, Cap’tain Spirit OB, préparateur physique Cédric, Damien, Antoine Roquette, Cyril, Luc, Jérôme, Will et Tiji.

C comme Cueillis à froid (vs. Friselis 3)
Bien échauffés, bien motivés, les PhoeniXtrems démarrent pourtant très mal leur match et sur trois longues prennent 3-0. Face à une zone compacte et mobile, nous avons du mal à nous trouver, et ces trois longues interviennent comme une punition. Cette entame de match sera la plus mauvaise passe du week-end car ces 3 points d’écart seront la plus large marge en notre défaveur. Le reste du match nous permet de reprendre nos esprits et nous enchaînons les défenses qui ne sont pas toutes concrétisées. Toujours en délicatesse avec la zone, nous nous heurtons à une équipe expérimentée qui nous garde à distance confortable. Défaite finale par -2.

H comme Hausse de niveau (vs CS Révolution’air 2)
Après un premier match au résultat insatisfaisant, nous étions beaucoup plus concentrés pour l’entame de ce second match. Cela se ressent chez l’ensemble des joueurs qui répondent tous présents, qui augmentent la pression défensive, en se focalisant sur le blocage des longues, dans une défense particulièrement efficace. Face à leur défense individuelle, nous sommes plus à l’aise et nous réussissons à convertir nos défenses en points et prenons rapidement le large. A 6-1, nous nous relâchons un peu, et après un temps mort bénéfique, les Révos reviennent dans le match. Insuffisant néanmoins dans des matchs au format 25min sans cap. Second match très intense, qui donne parfois des contacts rugueux.

A comme Adaptation (vs Ah Ouh Puc 3)
Pour ce dernier match de poule, qui était important pour tomber sur une équipe (logiquement) moins forte le lendemain, et aussi pour gagner de précieuses minutes de grasse mat, nous avons continué sur notre lancée, en mettant un pression défensive constante et en sécurisant nos passes au maximum. Plutôt efficace pour l’entame du match, qui nous permet de prendre un petit lead, que nous ne lâcherons plus. Et face à la zone du PUC, la leçon du matin a été retenue grâce au positionnement Emilio, du nom de son initiateur (merci au coach ! ) et au jeu efficace des trois handlers nous continuons à scorer. Victoire serrée, grasse mat’ assurée et pizza méritée.

U comme Ultime point (vs Réservoir Frogs)
Match couperet, qui permet au vainqueur de jouer le top 4, ce premier match du dimanche matin est un vrai combat. Face à une équipe intense et aux connexions naturelles, nous répondons présents physiquement et nous assurons au maximum nos points. S’engage alors une partie de ping-pong, qui voit les deux équipes arrivées à égalité (8-8) à la fin du temps. Malgré une défense nous permettant d’avoir le disque du match en main, nous n’arrivons pas à conclure, et le match nous échappe. Manque de lucidité cruel !

D comme Deuxième fois (vs. CS Révolution’air 2)
Nous retrouvons donc Révolution’air 2 pour un remake du premier match, avec comme objectif la 5eme place.
Très motivés, les Révos commencent le match sur les chapeaux de roues, mais comme tout le long du week-end nous parvenons à garder notre calme, à imposer notre rythme de jeu et à mettre une pression défensive suffisante pour provoquer des fautes adverses. Ayant retenu la leçon, nous arrivons cette fois à garder la tête froide pour transformer les défenses en points. L’écart se creuse sur les premières minutes et une fois l’intensité retombée l’écart se maintient.

S comme Seconde fois (vs Ah Ouh Puc 3)
Un autre remake du Samedi, puisque nous affrontons encore le PUC 3. Dernier match du week-end qui vient valider notre progression. Une victoire nette, avec un niveau de déchets techniques proches de zéro, une grosse pression défensive, et du mouvement en attaque. Face à une équipe qui n’arrivera pas à compenser le manque d’automatisme par ses talents individuels, nous déployons notre jeu, sans accroc, pour aller chercher une 5e place qui nous laisse un goût doux-amer, car les possibilités pour accrocher le top 3 étaient réelles. Néanmoins notre niveau est allé en progressant, ce qui vient valider le travail réalisé chaque semaine.

Avec cette 5e place, les PhoeniXtrem reste dans la course pour le maintien. La phase retour pour aller chercher un podium de prestige ? En tout cas ils devraient être CHAUDS …. Patates 😉

Merci à TiJi auteur de ces lignes.

Premier Hat de la ligue Ile-de-France

Les Phoenix de Montrouge et la Ville de Montrouge aident la ligue d’Ile-de-France (LFDIDF) à organiser son premier évènement dans le but de rassembler un maximum de joueuses et joueurs d’Île-de-France.

Ce sera un tournoi HAT et ce sera le samedi 9 juillet 2016  à Montrouge au stade Maurice Arnoux.

Ce sera également l’occasion pour ceux qui le souhaitent de discuter avec les responsables des enjeux de la ligue et de ses orientations.